France : nouvelle vague de neige

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
À Nancy, 10 centimètres sont tombés cette nuit, venant s'ajouter aux 20 tombés les jours précédents.

19 décembre 2010. – Une nouvelle vague de neige, venant de l'ouest, doit traverser aujourd'hui la France. La circulation devrait être « très difficile », selon les autorités.

Tôt dans la matinée, 5 200 passagers ont été dirigés vers l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, en raison de la fermeture de l'aéroport d'Heathrow, à Londres. Près de la moitié se sont rendus dans des hôtels, les autres ont été logés dans l'aéroport ou dans des gymnases, où des matelas mousse étaient installés. Dans le Pas-de-Calais, de 300 à 400 personnes n'ont pas pu prendre la route, alors qu'ils revenaient d'Angleterre en bus.

La RATP[1] a annoncé que le réseau « subit de très fortes perturbations sur la région parisienne. De nombreuses lignes sont interrompues, déviées, ou ne peuvent assurer qu'un parcours partiel ».

De son côté, Air France a demandé à ses clients de se renseigner sur l'état de leur vol avant de se rendre à l'aéroport, soit par téléphone (au 3654) soit par Internet. Sur les quatre pistes de Roissy-Charles-de-Gaulle, deux sont ouvertes ; les autorités ont demandé aux contrôleurs européens de ne plus dérouter leurs avions sur Roissy.

En région parisienne, seize véhicules blindés de la gendarmerie nationale sont mobilisés depuis hier midi pour dégager les automobilistes coincés sur la route. Normalement employés pour le maintien de l'ordre, ils sont répartis « à l'avance […] dans les zones les plus éloignées et sur les axes prioritaires comme, dans les Yvelines, le triangle de Rocquencourt, la N118 au niveau de Vélizy, la vallée de Chevreuse ou la zone de Thoiry », selon le colonel Noilles, commandant du groupement blindé. Plusieurs d'entre eux ont été dépêchés ce matin dans l'ouest des Yvelines, où les routes deviennent difficilement praticables.

Notes

Sources