France : nouveau recul de Microsoft Office dans l'administration

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


12 janvier 2007. – Le Ministère de l'Agriculture et de la Pêche français vient de porter un nouveau coup au géant de l'informatique Microsoft en décidant de migrer vers la suite logicielle libre OpenOffice.org (ou OOo) aux dépens de son rival Microsoft Office, a révélé Linuxfr. Ceci fait suite à la décision technique du CSI (Conseil des Systèmes d’Information) et du respect des préconisations du Référentiel Général d'Interopérabilité. Ce dernier impose, afin de faciliter les échanges entre les différentes administrations du service public, le passage au format OpenDocument, que sait gérer OOo. Les règles fixées sont en effet les suivantes :

  • Il est recommandé d'utiliser le format Open Document pour les échanges de documents bureautiques semi-structurés (traitement de texte, tableur, présentation).
  • Il est obligatoire d’accepter tout document au format Open Document pour les échanges de ce type de documents
  • Il est interdit de faire une migration depuis le format bureautique couramment utilisé par une organisation vers un format autre que le format ouvert Open Document.

Le coût de ce passage est estimé à 1,5 million d'euros incluant de trois années de formation et d’accompagnement, les négociations avec Microsoft ayant quant à elles abouties sur un coût de 2,7 millions d'euros. Le choix du Ministère s'avère donc autant technique qu'économique.

Sources

  • Page Informatique de Wikinews Page « Informatique » de Wikinews. L'actualité de l'informatique dans le monde.