France : manifestations du 22 octobre à Poitiers contre le projet du gouvernement sur les retraites

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation de Poitiers.

22 octobre 2010, Poitiers. – Aujourd’hui, les opposants au projet de réforme des retraites du gouvernement Fillon ont de nouveau fait grève et manifesté à Poitiers. Après les violences policières de la veille et l’occupation réussie des voies de la gare par les manifestants, la journée de vendredi a été plus calme.

Malgré les violences de la veille, la pression policière exercée par des contrôles d’identité systématiques aux abords du lycée et une très imposante présence d’agents en uniforme, les lycéens de Victor-Hugo ont été encore plus nombreux que la veille à manifester en sit-in devant le lycée, dès 7 h 30. Les surveillants (assistants d’éducation) étaient en grève pour protester contre la présence policière.

Porte de Paris, l’intersyndicale appelait à un rassemblement à 8 h. Les cent cinquante manifestants n’ont pas pu gêner la circulation, qui était déviée bien en amont par la police. Après une heure de présence, les manifestants se dirigent vers le centre-ville en soutien aux employés de la médiathèque, en grève reconductible depuis onze jours. Le cortège arrive trop tard devant le lycée Victor-Hugo pour faire sa jonction avec les lycéens, et s’achève devant la préfecture, à quelques pas de là.

À 12 h 30, l’intersyndicale de la Vienne organisait un autre rassemblement de soutien aux personnels du CHU en grève, devant la tour de la Milètrie : cinquante personnes étaient présentes.

Dans la soirée, de quatre-vingt à cent étudiants ont organisé une opération "péage gratuit" à l’échangeur Poitiers-Sud de l’autoroute A10 de 18 h 30 à 20 h 00. De nombreux automobilistes ont accepté de verser à une collecte de fonds, destinée aux grévistes des raffineries.

Sources


Wikinews
Cet article contient des éléments de journalisme de première main rédigé par un membre de Wikinews (voir la page de discussion pour plus de détails).
Ces articles peuvent être traduits en utilisant le Réseau de Traduction des Sources Primaires (WORTNET).


((fr))Vincent Buche« Les étudiants ouvrent les péages ». 23 octobre 2010.

((fr))Dominique Guinefoleau« Blocus à la centrale ». 23 octobre 2010.


  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.