France : manifestations du 19 octobre à Poitiers contre le projet du gouvernement sur les retraites

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation de Poitiers.

20 octobre 2010, Poitiers. – Hier, les opposants au projet de réforme des retraites du gouvernement Fillon ont de nouveau fait grève et manifesté à Poitiers.

Les principaux établissements en grève sont :

  • le centre de tri de La Poste (Migné-Auxances), « bloqué dès quatre heures du matin » par des piquets de grève interprofessionnels (dont quelques salariés de Buroform, de Valdivienne) ;
  • la compagnie de transports urbains Vitalis, « dont le dépôt était aussi bloqué. Seuls les bus des sociétés sous-traitantes circulaient » ;
  • la piscine et le centre sportif de la Pépinière, dont les horaires d’ouverture sont réduits depuis quelques jours ;
  • la médiathèque François-Mitterand, fermée depuis une semaine ;
  • les écoles : 13,1 % des enseignants du primaire et du secondaire étaient grévistes, dans le département.

Dès le matin, un millier de lycéens manifestent et convergent de manière coordonnée des lycées de Kyoto, du Bois d’Amour, Camille-Guérin et Aliénor-d’Aquitaine, vers le centre. À dix heures trente, ils s’installent porte de la Madeleine, entrée sud du centre-ville, puis se déplacent Porte de Paris, « toujours dans un esprit bon enfant » malgré le déploiement de CRS. En début d’après midi, la manifestation lycéenne se dirige vers le sud de l’agglomération pour se joindre à celle organisée par les syndicats.

La manifestation, ainsi renforcée, part de la zone commerciale du sud de Poitiers pour arriver au Pont-Neuf.« C’est le syndicat FO qui ouvre le défilé. Le cortège Solidaires (SUD) défile en second, accompagné par des centaines de lycéens qui reprennent vigoureusement les slogans des « sudistes », faisant de ce cortège le plus animé de toute la manifestation (selon une militante FO). » Au total, la manifestation regroupe de 10 à 40 000 opposants de tous âges à la réforme. Les journalistes de La Nouvelle République, qui se sont essayées au comptage, estiment qu’il y avait entre 6300 et 9800 manifestants, en reconnaissant une importante marge d’erreur. Alors que la CGT juge que le rapport privé/public est bon dans les rangs de la manifestation, la CGPME (confédération générale des patrons de petites et moyennes entreprises) estime à moins de 2 % le nombre de ses salariés qui ont fait grève.

Sources


Wikinews
Cet article contient des éléments de journalisme de première main rédigé par un membre de Wikinews .
Ces articles peuvent être traduits en utilisant le Réseau de Traduction des Sources Primaires (WORTNET).



  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.


  • ((fr))[ «  »]. .