France : la radio Skyrock se révolte après l'éviction de Bellanger

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

13 avril 2011. – Depuis hier soir, c'est l'effervescence dans la première radio française des 15-25 ans, Skyrock. En effet, depuis l'annonce de la décision de Axa Private Equity, l'actionnaire principal de la station, de remercier Pierre Bellanger, son créateur, les animateurs demandent à l'antenne aux auditeurs de se mobiliser en interpellant le gouvernement via le site web du ministère de la Culture tandis que de nombreux messages de soutien sont publiés sur Twitter et Facebook.

Cet appel a également été reçu par les artistes diffusés par Skyrock, qui multiplient les interventions sur l'antenne pour exprimer leur soutien à la radio qui les a lancés. « Skyrock est la radio du rap. S'ils nous enlèvent ça, ça va devenir très compliqué pour les rappeurs et la culture en général. Si aujourd'hui les gens se permettent de plus ou moins saboter le travail fait depuis plusieurs années, c'est aussi saboter toute une génération » a déclaré le rappeur Sinik.

L'affaire a commencé mardi soir. Le conseil d'administration de la société Nakama (le holding de contrôle de Skyrock) nomme Marc Laufer, ancien de NRJ Group et NextRadioTV (BFM TV, RMC, etc.), au poste de directeur général du groupe. Cette place était jusque-là occupée par Pierre Belanger depuis qu'il a créé la station. Celui-ci n'est plus que président du conseil d'administration.

Les raisons de son départ sont économiques. L'année passée, le bénéfice de Skyrock s'élève à 32,7 millions d'euros, un chiffre légèrement en retrait par rapport à l'année précédente. « On reproche en gros à la radio de ne pas gagner assez d'argent » résume Difool, animateur vedette de la station depuis une quinzaine d'années, lorsqu'il apprend la nouvelle aux auditeurs.

Cette mise à l'écart révolte les animateurs : ils considèrent que la liberté de la radio est en danger, étant donnée que la liberté de ton et de parole de la station était garantie par Pierre Belanger. « Si on change la tête de Skyrock, on risque de changer son esprit et ça on ne peut pas l'accepter » déclare Laurent Bouneau, directeur des programmes. Dans les heures qui ont suivi, Skyrock, Pierre Belanger et Difool deviennent les mots-clés les plus « twittés » au monde.

« Il n'est pas question de changer la programmation de Skyrock, rap, R'n'B, hip-hop et libre antenne » rassurait Marc Laufer, interrogé par l'AFP. Il a également écarté toute idée de suppression d'emplois. L'inquiétude des auditeurs est de voir disparaître une des rares radios française à diffuser de la musique urbaine, rap et R'n'B. Un rassemblement a eu lieu toute la journée devant les locaux de la radio à Paris.

Skyrock, la radio rap et rebelle, est donc en vente avec sa plate-forme d'accueil de blogs, skyrock.com, qui héberge pas moins de 33 millions de blogs.

Sources