France : la CGT refuse de se rendre à la cérémonie des vœux de Nicolas Sarkozy

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bernard Thibault.

6 janvier 2011. – La confédération syndicale CGT[1] boycottera la cérémonie des vœux du président de la République. Son secrétaire général, Bernard Thibault, justifie la démarche en réponse à l'intransigeance de l'Élysée lors de la réforme des retraites. Le syndicat s'est fendu d'un communiqué indiquant que « 2010 a été marquée par la mobilisation sociale unitaire pour s'opposer à la réforme des retraites fondées sur des bases injustes et inefficaces. Face à ce mouvement d'ampleur exceptionnelle de plusieurs mois, soutenu par une très large majorité de la population, qui revendiquait l'ouverture de réelles négociations, ce fut l'intransigeance du coté du président de la République et le dédain à l'égard des positions syndicales sur un choix de société qui conditionne l'avenir pour des millions de salarié. »

« C'est dans ce contexte que se présente la cérémonie habituelle des vœux de l'Élysée. Sans nul doute l'encouragement au “dialogue social” et la nécessité de “syndicats forts” seront classiquement présents » continue le syndicat. Celui-ci « refuse d'apporter son concours à ce simulacre, elle décide par conséquent de décliner l'invitation de la Présidence pour les vœux de 2011 ». La démarche cégétiste ne sera pas suivie par les autres centrales syndicales qui ont décidé de se plier à la tradition.

Notes

Sources




  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.