France : l'eau du robinet va être contrôlée à la suite des accidents de Fukushima

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Radiación zona acceso prohibido.png
Les cinq dernier articles
Voir sur Wikipedia
La France va vérifier l'eau du robinet.

5 avril 2011. – Afin de s'assurer de la qualité de l'eau du robinet en France, à la suite du passage de masses d'air radioactives en provenance de la centrale nucléaire de Fukushima (Japon), la Direction générale de la santé (DGS) va effectuer dès cette semaine une « une surveillance spécifique de la qualité radiologique (césium 137 et iode 131) des eaux destinées à la consommation humaine » dans toutes les stations de traitement de l'eau potable, afin de « contrôler la qualité de l’eau délivrée au robinet du consommateur ». Ceci bien que, d'après un communiqué du ministère de la Santé, « ces masses d’air sont sans conséquence sur la santé des personnes », « selon les experts ». Les « sites sensibles » qui seront testés en priorité sont les lacs et les retenues d'eau, car en plein air.

La surveillance sera maintenue « jusqu’à la maîtrise des rejets » radioactifs à Fukushima. Cependant, un expert de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a souligné que « les contrôles sanitaires traditionnels prennent déjà en compte la qualité radiologique de l’eau potable, et, vu les très faibles quantités de radionucléides relevés dans l’eau de pluie, il y a peu de chance qu’on en retrouve des traces dans les nappes phréatiques et dans l’eau du robinet ». De son côté, l'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (ACRO) a annoncé avoir trouvé de l'herbe « très faiblement contaminée » en Isère, dans les Yvelines, à Strasbourg, dans le Puy-de-Dôme et à Caen. Elle estime malgré tout que ces valeurs sont « sans conséquences majeures pour la santé », et que la consommation de fruits et légumes lavés peut continuer.

Sources