France : inquiétudes sur la distribution du courrier à Dijon

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

21 mars 2008. – Plus d'une centaine d'agents de La Poste se sont réunis devant la recette principale des postes de Dijon. Ce rassemblement fait suite au projet de création, sur près de 5 000 m², d'une plate-forme de distribution du courrier dans l'agglomération dijonnaise.

Cette réorganisation, selon les organisations syndicales, provoquerait des dommages collatéraux sur les trois sites : Dijon Arquebuse (la recette principale), Dijon Cap-Nord et le Centre de Tri de Dijon-Longvic. Elles reprochent à la Direction de vouloir supprimer plus de 22 tournées de facteurs, et près de 50 emplois. Ces suppressions auraient principalement lieu par le biais du non remplacement de certains agents partis à la retraite, ainsi que du non renouvellement de plusieurs contrats à durée déterminée.

La Poste justifie cette réorganisation en vue « d'une plus grande fiabilité de traitement, en limitant les gestes répétitifs, avec des machines adaptées à la morphologie des agents. Les conditions de travail seront améliorées ».

Ce point de vue ne semble pas partagé par les agents des trois sites, lesquels auraient constaté des éléments contradictoires parmi les informations communiquées aux agents des trois sites. Ils auraient relevé de nombreuses incohérences, notamment en ce qui concerne certaines collectes du courrier. Seraient aussi pointées du doigt, les nouvelles conditions de travail sur la nouvelle plate-forme qui se situera dans le nord de l'agglomération dijonnnaise. Ils auraient proposé à La Poste un scénario en ce qui concerne les régimes du travail et pour pallier les « incohérences » du projet d'organisation.

Sources

  • ((fr)) –  « La réorganisation de la Poste inquiète les agents ». Le Bien public, page 4n° 6821 mars 2008.