France : des bugs dans le nouveau système d'immatriculation des véhicules

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Nouvelle plaque d'immatriculation française.

24 novembre 2009. – Nouvelle application mal aboutie, précipitation, détérioration du service public, tels sont les maîtres mots lancés par le syndicat Force ouvrière des préfectures à l'encontre du nouveau système d'immatriculation des véhicules. C'est ce que révèle aujourd'hui Le Bien Public dans ses colonnes. Se confiant au journal, Christine Joris, secrétaire régionale Bourgogne de FO, affirme que le syndicat a alerté le ministère sur plusieurs dysfonctionnements. Sont pointées du doigt, les files d'attentes des usagers ainsi que les conditions de travail des agents préfectoraux. Au banc des accusés figure en bonne place le logiciel informatique de saisie des nouvelles immatriculations. Selon Mme Joris, l'application serait inadaptée : « cinq fois plus de masques informatiques à saisir par rapport à l'ancienne carte grise ».

Et au syndicat d'annoncer un préavis de grève pour la journée du 26 novembre 2009. Contactée par le quotidien, la préfecture a assuré que les usagers peuvent s'adresser aux professionnels de l'automobile, ou encore accomplir leur formalité par courrier.

Sources

  • ((fr)) – A.-F. B.« Les bugs de l'immatriculation ». Le Bien public, page 08n° 27824 novembre 2009.


  • Page Automobile de Wikinews Page « Automobile » de Wikinews. L'actualité de l'automobile dans le monde.