France : conférence de Lawrence Lessig à SciencesPo Paris

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

6 avril 2012. – Lawrence Lessig a présenté sa conférence intitulée « Le caractère juridique des batailles cybernétiques » à l'Institut d'études politiques de Paris. Chiffres à l'appui, il a dénoncé la corruption des systèmes juridiques américains et européens qui :

  • sont régis par ceux qui financent les campagnes électorales et non par les citoyens[1] ;
  • minimisent la compétition, en rendant parfois illégal la concurrence communautaire notamment en instaurant des brevets logiciels afin de décupler les prix de vente du marché ;
  • sont instables et obtiennent régulièrement la prolongation de la durée de protection d’œuvres sous copyright via le Copyright Term Extension Act[2].

Lawrence Lessig a dénoncé ce lobby extrémiste qui finance une « guerre terroriste » contre nos enfants en les traitant comme des criminels.

En janvier 2012, la loi « Stop Online Piracy Act » (SOPA) a provisoirement été abrogée grâce à une forte mobilisation citoyenne et à la suite de la fermeture de Wikipédia en anglais pendant une journée[3].

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. « Les politiciens passent 30% de leur temps à chercher de l'argent pour rester au congrès ou ramener leur parti au pouvoir [...] Moins d'un pour cent des américains donne plus de $200 à une campagne politique : une carrière sur le 1% ne gagnera jamais la confiance des 99% autres électeurs. »
  2. Par exemple, la réplication de cette loi en Europe a augmenté de 20 ans la durée de protection des œuvres audio-phoniques en septembre 2011.
  3. Fermeture de Wikipédia en anglais ce mercredi en signe de protestation

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Wikinews
Cet article contient des éléments de journalisme de première main rédigé par un membre de Wikinews (voir la page de discussion pour plus de détails).
Ces articles peuvent être traduits en utilisant le Réseau de Traduction des Sources Primaires (WORTNET).