France : Suicide d'un agriculteur ayant cultivé des OGM

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Champ de maïs

8 août 2007. – Le suicide de Claude Lagorse (agriculteur à Girac dans le Lot) émeut le monde agricole en France. Cet agriculteur modèle, père de famille de quatre enfants, écologique et militant de la FDSEA, a décidé de mettre fin à ses jours en se pendant d'un arbre avec un plant de maïs et un tract de la Confédération paysanne à proximité de son corps le 5 août 2007 peu après avoir prévenu les gendarmes de son intention.

Ce suicide met en lumière la division au sein du monde agricole autour de la question de la culture des OGM sur le territoire français entre pro-OGM et anti-OGM, les proches du défunt accuse ces derniers de pressions sur Claude Lagorse qui cultivait une parcelle de maïs Mons 810 et cela en toute légalité selon la législation française (faire une déclaration auprès de sa coopérative). Les militants anti-OGM qui recherchent toute parcelle transgénique ont réussi à trouver la parcelle de l'agriculteur de Girac et ont commencé à l'interpeller en organisant un « pique-nique » anti-OGM dans la ville de l'agriculteur (en même temps sur la route nationale près de la parcelle était écrit OGM en fluo par des militans anti-OGM). Ce pique-nique fut aussitôt annulé à l'annonce de la nouvelle. Une autre piste ouverte est sa relation avec son frère avec qui il gère l'exploitation et qui semblait problématique.

Sources