France : Noon-Boll, un nouveau gratuit à la Défense

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

31 mars 2006. – La Défense, ses gratte-ciels et ses sièges sociaux de grosses sociétés correspondent depuis quatre ans à la plus grande concentration de lecteurs de quotidiens gratuits.

Coïncidant avec le premier anniversaire de Direct8, du groupe Bolloré, c'est sur le parvis à Puteaux qu'a été lancé ce vendredi à midi-pile (sic) le numéro zéro de Noon-Boll qui présente la particularité de ne s'appuyer ni sur les dépêches d'agence, ni sur la moindre équipe rédactionnelle pour éviter que de gros frais initiaux donnent à ce nouveau titre la destinée de France-Soir.

En effet, utilisant le principe de la licence libre GDFL, Noon-Boll puisera ses textes selon les mêmes principes wiki qui ont déjà permis en Allemagne la sortie de dizaines de wikireaders édités à prix coûtant sur support-papier. Son titre a évidemment été choisi en rapport avec Vincent Bolloré mais surtout parce que la même prononciation que noon en hébreu moderne signifie... poisson.

Le numéro deux paraîtra le lundi trois avril, pour une cadence de cinq numéros par semaine, du lundi au vendredi, mais, exceptionnellement, à titre de lancement, et pour sensibiliser les usagers de La Défense qui ne s'y rendent pas pour travailler mais pour accéder à son Centre Commercial, le numéro un paraîtra demain samedi et le premier présentoir approvisionné à midi sera celui situé entre la bouche du terminus des bus et la vasque à poissons du parvis de La Défense,

Sources

Poisson d'avril ATTENTION
Vous venez de lire un
Poisson d'avril !