France : Le Pen ironise sur Sarkozy et Royal

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wikinews France regional with colours.svg
Voir aussi


Wikipédia

13 novembre 2006. – Lors de la clôture du congrès du Front National, Jean-Marie Le Pen s'en est pris aux principaux candidats pour les élections présidentielles.

Avec sa verve habituelle, il a qualifié Nicolas Sarkozy de girouette : « Sacré Sarko, atlantiste en Amérique pour plaire à ses mentors, tiers-mondiste au Sénégal pour doubler Ségolène... et Français de retour en France, sitôt qu'il chute dans les sondages ». Quant à Ségolène Royal, elle n'est pas mieux traitée : « C'est Lady Nunuche ou la fée Gribouille ».

Outre ces diatribes, le président du Front National s'en est longuement pris aux politiques menées en France depuis trente années en matière d'immigration, d'économie, de souveraineté nationale. Il préconise la préférence nationale en matière d'emplois, de logement et d'aides sociales et familiales.

Lors de son bref passage, il y a 20 ans, à l'Assemblée Nationale, son groupe parlementaire a déposé des amendements allant dans le sens de cette préférence nationale et aussi pour les ressortissants des pays de la Communauté Européenne.

Sources