Fin du tour du monde en solitaire à l'ancienne de Guy Bernardin

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

4 juillet 2008. – Le mardi 1er juillet vers 14h00, la silhouette du « SPRAY II » se dessine vers le port des Sables-d'Olonne. À son bord Guy Bernardin, 64 ans, rentre après trois ans de tour du monde.

Au large des côtes vendéennes, ce pionnier de la course Vendée Globe avance tranquillement vers le chenal des Sables-d'Olonne. Guy Bernardin est souriant, ravi d'arriver après 405 jours de mer et 400 jours de travaux pour accomplir ce que personne aujourd'hui n'avait retenté depuis un certain temps : un tour du monde en solitaire « à l'ancienne ». A bord du « Spray of St Briac », un vieux gréement en bois de 11 m 20, Guy Bernardin a effectué cette circumnavigation sans aucun équipement électronique.

Guy Bernardin a mis 2 ans et 10 mois pour réaliser son rêve. Lors de ce tour du monde, il a été contraint de faire trois longues escales (Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande et Chili/Floride) afin de réparer et remettre à l'eau son voilier.

À 5 milles des côtes, Jean-Luc Van Den Heede, recordman du Tour du Monde à l'envers, était présent en mer pour féliciter l'exploit du navigateur. « Il faut le faire ! » a-t-il déclaré.

Arnaud Boissière, navigateur du prochain Vendée Globe, a également accueilli et accompagné Guy Bernardin avec son voilier de course Akena Veranda sur le chenal du port Olonna.

L'arrivée de Guy Bernardin sur les côtes vendéennes fut marquée par les cris des enfants de l'école du centre des Sables qui l'ont suivi lors de cette grande aventure. Les enfants communiquaient avec le navigateur chaque semaine grâce à sa BLU. Leur institutrice a pu ainsi combiner l'aspect sportif, éducatif et surtout humain pendant chaque année d'enseignement. À l'entrée du chenal, une trentaine de petites têtes ont crié leur joie de rencontrer enfin Guy Bernardin, qui sembla très touché.

Sources


Wikinews
Cet article contient des éléments de journalisme de première main rédigé par un membre de Wikinews (voir la page de discussion pour plus de détails).
Ces articles peuvent être traduits en utilisant le Réseau de Traduction des Sources Primaires (WORTNET).