Fin de l'intervention militaire de combat française en Afghanistan

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Armée française en Afghanistan

20 novembre 2012. – L'armée française a quitté, ce mardi 20 novembre 2012, la province de la Kapisa, dernière zone d'action militaire de combat de l'armée française en Afghanistan. La province de la Kapisa reste la région où l'armée française a connu le plus de pertes (54 soldats français sur les 88 soldats décédés durant la guerre). Ce retrait fait partie de la stratégie de la France du retrait accéléré décidée après la victoire de François Hollande.

Sept cents soldats rentreront en France avant la fin de l'année sur les 2 200 présents toujours présent à la mi-novembre en dans ce pays. Puis, suivra un départ de 1 000 soldats avant l'été 2013. Enfin ceux qui resteront en place après ces départs ne participeront qu'à des programmes de coopération et de formation.

Signalons que les talibans appellent l'OTAN à suivre l'exemple français : « Nous demandons aux autres de suivre l'exemple de la France, de mettre fin à l'occupation de l'Afghanistan, de quitter le pays et de laisser son destin entre les mains des Afghans », a déclaré le porte-parole des talibans à l'Agence France Presse.

Sources[modifier | modifier le wikicode]