Estonie : Le gouvernement cherche l'apaisement

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

29 avril 2007. – Comme nous en avons déjà parlé dans un article précédent, la tension entre la minorité russophone en Estonie et les estoniens au sujet du Soldat de bronze est toujours très importante même si le gouvernement cherche l'apaisement en accélérant le replacement de celle-ci dans un cimetière militaire pour qu'il soit effectif avant la date symbolique du 8 mai.

Ce même gouvernement, pour apaiser une nouvelle fois la minorité russe et pour ne pas perdre ses relations avec la Russie voisine a déclaré par la voix du ministre de la Défense M. Jaak Aaviksoo que « Le cimetière militaire est un endroit plus digne et mieux adapté pour rendre hommage aux soldats enterrés [sous la statue], que son ancien emplacement près d'un arrêt de bus, dans le centre de Tallinn », il a par la même occasion invité les autorités russes pour inaugurer le nouvel emplacement le 8 mai prochain même s'il a ajouté qu'il considère « inadéquate et empreinte de mauvaise volonté, la présentation par les autorités et les médias russes, des derniers événements ».

Depuis jeudi soir, le bilan est selon la police de 1 mort, plus de 150 blessés, plus d'un millier d'interpellations dont 46 personnes placées en détention provisoire. Cette nuit a été calme à Tallinn, la capitale d'où les événements ont débuté, même si cela est dû à la présence importante de la police dans les rues. En revanche, à Narva, 50 jeunes de la minorité russe ont été interpelé pour « comportement agressif » et à Kohtla-Järve, la police a interpellé un homme transportant une grenade.

Sources

Voir aussi