Espace : une dizaine de protubérances photographiées par la sonde russe

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

22 mai 2009. – L'observatoire solaire russe TESIS installé sur la sonde Koronas-Photon a photographié une dizaine de protubérances qui s'étaient élevées à plus de 100 000 km d'altitude sur le limbe oriental du Soleil pendant presque trois jours en mars, rapporte le site internet du projet TESIS à l'Institut russe de physique Lebedev.

« Les protubérances ressemblaient à des langues de feu au-dessus de la surface du Soleil », indiquent les chercheurs de l'Institut de physique Lebedev (FIAN) commentant la photo du 8 mars mise en ligne par la NASA dans la rubrique Image de la semaine.

Le nombre accru de protubérances au moment où le Soleil est à son activité minimum « est un phénomène mystérieux enregistré par TESIS depuis le début de sa mission » (le 30 janvier dernier), notent les chercheurs de FIAN.

Une protubérance solaire est une éjection de matière qui a lieu sur la chromosphère du soleil et s'étend dans la couronne. L'éjection d'une grande quantité de matière à des centaines de milliers de kilomètres d'altitude demande beaucoup d'énergie ce qui a incité les chercheurs à penser que l'intensité des protubérances devait augmenter lorsque le Soleil est à son activité maximale et diminuer pendant les périodes d'activité solaire minimale. La photo de TESIS démontre que cette hypothèse était fausse.

L'observatoire TESIS a été conçu par le Laboratoire de l'astronomie X du Soleil de l'Institut Lebedev. Il est destiné à étudier l'activité solaire et la météo spatiale, le réchauffement de la couronne du Soleil, le mécanisme des éruptions et le cycle solaire. TESIS permettra de prendre un million de photos du Soleil.

La sonde Koronas-Photon d'un poids de 1 920 kg (charge utile de 600 kg) a été lancée le 30 janvier depuis le cosmodrome russe de Plessetsk, dans la région d'Arkhangelsk. Il s'agit de la troisième sonde de type KORONAS (initiales russes pour Observations spatiales orbitales circumterrestres de l'activité du Soleil) et de la première sonde scientifique conçue sur une plateforme de fabrication russe depuis dix ans. Ses prédécesseurs - Koronas-I, opérationnelle de 1994 à 2001, et Koronas-F qui a cessé de fonctionner en décembre 2005, avaient pour base une plateforme ukrainienne.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Espace: une dizaine de protubérances photographiées par la sonde russe Koronas-Photon » datée du 22 mai 2009.

Sources



  • Page Espace de Wikinews Page « Espace » de Wikinews. L'actualité de l'espace et des lancements.