Espace : un vaisseau à propulsion nucléaire pour les vols vers Mars

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mars photographé par Hubble.

26 octobre 2009. – L'Agence spatiale fédérale russe (Roskosmos) et l'Agence fédérale russe de l'énergie atomique (Rosatom) proposent de concevoir un vaisseau spatial à propulsion nucléaire pour les vols vers la Lune et Mars, a annoncé le professeur Anatoli Koroteïev, membre titulaire de l'Académie des sciences de Russie.

« Notre projet de module de transport mû par un propulseur nucléaire d'un mégawatt (MW) pourrait être réalisé d'ici 2018. En cas d'approbation de cette idée et d'octroi des fonds nécessaires à sa mise en œuvre, l'élaboration d'un projet technique et la modélisation informatique du système pourraient avoir lieu en 2012, le rodage du propulseur nucléaire en 2015 et la construction du module en 2018 », a-t-il affirmé lors d'une réunion du groupe de travail de la Chambre civile de Russie chargé des recherches spatiales et des télécommunications.

Pleine Lune.

Selon M. Koroteïev, l'idée d'installer des propulseurs nucléaires à bord d'engins spatiaux ne date pas d'hier: la mise au point de ce type de moteurs a été préconisée dans les années 1960 par les académiciens soviétiques Mstislav Keldysh, Igor Kourtchatov et Sergueï Korolev.

Les recherches dans ce domaine ont été menées tant en Russie qu'aux États-Unis à des fins militaires. De nombreux satellites de reconnaissance dotés de propulseurs nucléaires de faible puissance ont évolué sur les orbites circumterrestres, épiant les sous-marins porteurs de missiles nucléaires. Et bien que les satellites de ce genre aient été plus tard interdits par des conventions internationales, ces documents pourraient être révisés afin d'ouvrir la voie à une expédition internationale vers Mars, estiment les auteurs du projet.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Espace : un vaisseau à propulsion nucléaire pour les vols vers Mars » datée du 26 octobre 2009.

Source