Espace : lancement réussi du Solar Dynamics Observatory

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le lanceur Atlas V développé par Lockheed Martin, qui a emporté hier le SDO vers l'orbite géostationnaire.

12 février 2010. – Un lanceur Atlas V a décollé hier de Cap Canaveral, en Floride, avec à son bord le Solar Dynamics Observatory (SDO) de la NASA, l'agence spatiale américaine. Le SDO a été placé sur orbite géostationnaire, vers 36 000 kilomètres d'altitude, comme de nombreux satellites de télécommunications. Placé sur une orbite géostationnaire, un satellite reste fixe par rapport à un observateur au sol : il lui est ainsi possible d'émettre les informations collectées directement vers le sol, sans avoir à les enregistrer pour les diffuser lorsqu'une antenne sera en vue.

SDO, d'un poids de 3,1 tonnes, va permettre d'établir la « météo du Soleil ». Celle-ci permettra de prévoir l'arrivée de tempêtes magnétoélectriques pouvant endommager ordinateurs ou satellites. « Le SDO va nous faire faire un énorme pas dans la compréhension du Soleil et de ses effets sur notre vie quotidienne et la société », a déclaré Richard Fisher, directeur des recherches sur le Soleil.

Sources



    Page
  • Page Espace de Wikinews « Espace »
  • de Wikinews.