Espace : Docking réussi de l'ATV 2 à l'ISS

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'ATV 1 en approche de l'ISS, en mars 2008.

24 février 2011. – Le cargo spatial européen Johannes Kepler s'est arrimé aujourd'hui à la Station spatiale internationale (ISS), à 16 h 49 CET. De façon entièrement automatique, « il a fallu arriver sur une cible qui fait 10 cm », a salué Olivier de la Bourdonnaye, directeur du programme chez Astrium. « Imaginez une station qui est à 28 000 km/heure, avec des mouvements de tangage et de roulis », a-t-il ajouté.

Martial Vanhove, chef de projet opérations au CNES, a déclaré que « le vaisseau se comporte admirablement ». Lors des manœuvres, l'ATV a progressé vers le module russe Zvezda à la vitesse de 7 cm/s. « Il faut qu'il n'y ait aucun choc », souligne M. de la Bourdonnaye.

Au centre de contrôle de Toulouse, 130 personnes de 7 nationalités différentes collaborent avec les équipes de Houston (États-Unis) et de Moscou (Russie). Le centre s'étale sur une surface de 700 m² et a couté près de 60 millions d'euros. L'ATV est surveillé continuellement par 40 personnes, afin de s'assurer qu'il rempli correctement sa mission d'amarrage avec la station orbitale. En cas de pannes ou de problèmes, les contrôleurs devront intervenir pour garder en sécurité les astronautes, le principal risque étant une collision avec l'ISS.

L'ATV est le plus gros véhicule spatial jamais réalisé en Europe. Il doit alimenter l'ISS en carburant, vivres, et matériel, puis être chargé des déchets de la station. L'ATV est le seul ravitailleur à pouvoir rehausser l'orbite de la station. À son retour, en juin, il se consumera en entrant dans l'atmosphère terrestre.

Sources