Energy Efficient Ethernet : vers des réseaux respectueux de l'environnement ?

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

27 janvier 2007. – L'IEEE, le groupe gérant la norme de réseaux Ethernet (IEEE 802.3), vient de créer un groupe de travail (composé entre autres de Cisco et Broadcom, deux importants constructeurs de matériel réseau) sur une évolution à l'actuel Ethernet : l'Energy Efficient Ethernet (en français : « Ethernet à efficacité énergétique »). Ce groupe apparait à un moment où la consommation énergétique et le respect de l'environnement deviennent de nouvelles priorités chez les constructeurs de matériel électronique.

Mode de fonctionnement

Cet Ethernet « vert » devrait s'apparenter aux technologies SpeedStep d'Intel et PowerNow! d'AMD : une baisse de la vitesse du lien en fonction de la charge engendrant ainsi une réduction la consommation (la consommation étant fonction de la vitesse).

De cet manière, on passerait, lors de faibles utilisations du réseau, de 10 gigabits à 100 mégabits sans perdre le signal ; une baisse de consommation de 12 à 24 W serait alors à observer. La vitesse est ensuite, bien entendu, réajustée automatiquement au plus haut taux de transfert lors d'échange de données. L'économie énergétique serait alors non négligeable dans des structures tels que les datacenters ; de plus, les modifications matérielles sont assez simples à mettre en œuvre et une modification complète de l'équipement n'est pas nécessaire.

Si cette technologie était appliquée à l'ensemble des réseaux des États-Unis, l'économie totale est estimée à 450 millions de dollars.

Voir aussi

Sources