Dmitri Medvedev : la Russie est disposée à installer ses missiles en cas de déploiement de l'ABM

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dmitry Medvedev official large photo -8 brightly.jpg
Voir aussi


Ensemble des articles sur le sujet
Voir aussi Dmitri Medvedev sur


10 juillet 2009. – « La Russie ne renonce pas à son idée d'installer des missiles Iskander dans la région de Kaliningrad si les États-Unis persistent à vouloir déployer des éléments de l'ABM en Europe », a déclaré vendredi Dmitri Medvedev lors de la conférence de presse clôturant le sommet du G8.

« Notre opinion est que cette décision (déploiement du bouclier antimissile en Europe) est erronée. Si nos partenaires manifestent le désir de la revoir […], nous pourrons nous entendre sur toutes les autres questions. Si nous nous échouons, les conséquences sont connues, car personne n'a jusqu'ici rien proposé d'autre », a déclaré le président russe.

Dans son message à l'Assemblée fédérale le 5 novembre 2008, M. Medvedev a déclaré « [qu']en cas de nécessité un système de missiles tactiques Iskander serait installé dans la région de Kaliningrad pour neutraliser le bouclier antimissile américain ». À cette fin, la Russie compte également mobiliser ses moyens de lutte électronique.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  La Russie disposée à installer ses missiles en cas de déploiement de l'ABM (Medvedev) -2 » datée du 10 juillet 2009.

Sources


  • Page Russie de Wikinews Page « Russie » de Wikinews. L'actualité russe dans le monde.