Discussion:La Turquie annule la visite du ministre suisse de l'Économie

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche

"regain de tension" me semble un peu trop fort, j'ai mis en source l'article de swiss info pour avoir une ref plus neutre. Jacques Divol

Il ne faut pas de majuscule à "suisse", c'est un adjectif. Pour ce qui est de la querelle turco-helvétique, elle se place dans le contexte d'une procédure judiciaire en cours en Suisse pour négationnisme contre un historien turc qui avait donné une conférence en Suisse pour y exposer les thèses négationnistes vis-à-vis du génocide arménien. Le dirigeant nationaliste (en Turquie, il y a des nationalistes marxistes-léninistes staliniens !) Perincek, qui a fait du négationnisme son cheval de bataille, aux côtés des Loups gris fascistes (autre paradoxe turc, quoique comparable à l'alliance pour le Non à la constitution européenne entre Laguiller, Chevènement, de Villiers et Le Pen...), a tiré prétexte de l'incident pour aller lui-même en Suisse, y tenir les mêmes propos et attendre ensuite en Turquie d'éventuelles (et espérées) poursuites de la Justice helvétique, dans le but évident de se faire passer pour un martyr de la "cause nationale". Pierre-Yves Lambert