Discussion:France : rencontres Wikimedia sur l'éducation

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Reportage original[modifier le wikicode]

Ce reportage a été réalisé par l'utilisateur Copyleft qui s'est rendu aux rencontres Wikimedia sur l'éducation uniquement le vendredi 14 décembre 2012. --Copyleft (discussion) 17 décembre 2012 à 10:44 (UTC)


Exemple d'estimation financière du coût des 20000 années-homme données pour produire Wikipédia[modifier le wikicode]

Exemple de la distribution des 10000 principaux contributeurs à Wikipédia en anglais

Si on se base sur le coût moyen d’incarcération d'un détenu qui est d'environ 100000$ par année-homme (85 431$ / année pour un homme et de 150 867$ / année pour une femme selon les statistiques fédérales au Québec en 2002-2003), la communauté de Wikipédia a donné l'équivalent de 2 milliards de dollars à la fondation Wikimedia. Chacun des 1 500 contributeurs les plus actifs de Wikipedia (qui génèreraient 44% des mots lus sur Wikipedia sur les 16 millions d'utilisateurs enregistrés à travers le monde) aurait donc donné en moyenne 586 000 dollars au projet Wikipédia. La rétrocession financière de 1% du montant de leur engagement individuel en temps par la fondation Wikimedia correspondrait donc en moyenne à 6 000 dollars par an (on arrive approximativement au même résultat en estimant que les 25 millions de dons financiers récoltés par la fondation le 27 décembre 2012 correspondent environ à 1% de ce qui a été réellement donné par ces contributeurs bénévoles) : Force est de souligner qu'une hypothétique rétrocession des dons par la fondation (qui engendrerait au minimum près de 50% de cotisations, impôts et taxes sur les salaires) ne permettrait donc pas aux 1500 principaux contributeurs hyperactifs une survie économique. Car si les 1500 plus gros contributeurs de Wikipédia étaient payés proportionnellement aux dons reçus par la fondation, ils recevraient généralement moins que le RMI ! Cela permet de relativiser ce volume des $25 millions de dons financiers par rapport aux dons en temps et en nature.
Ayant bien conscience de l'insuffisance de ces estimations, je pense qu'elles ont néanmoins l'avantage de donner une grille de lecture. Et de conclure en rappelant que toutes les licences sur les projets Wikimedia permettent et encouragent la réutilisation commerciale de leurs contenus. Clin d'œil--Copyleft (discussion) 16 janvier 2013 à 09:48 (UTC)

Free speech entre amis[modifier le wikicode]

Histogramme de la distribution des articles par taille sur Wikipédia en français (il montre qu'il est optimal de passer de 1,5 ko à 3,2 ko. Au delà, il faut créer de nouveaux articles)

Force est de rappeler qu'il n'y a guère plus de 300 membres dans l'association Wikimedia France malgré le montant relativement faible de la cotisation (12€ grosso modo). Contrairement aux 2èmes rencontres de Wikimedia France sur le GLAM qui avaient réuni plus de 200 personnes, l'association française a réuni entre 35 et 50 personnes sur le sujet de l'éducation qui concerne au moins 15 millions de personnes en France ! Le licenciement de Bastien Guerry en 2011 (premier et unique salarié de l'association qui avait organisé l'évènement réussi sur le GLAM en 2010) pose question aux vues de ce résultat obtenu par les 3 salariés de Wikimedia France.

Attention aux messages selon lesquels Wikipédia aurait perdu 50000 contributeurs entre 2007 et 2009 (repris dans Polmars, 241.920 modifications de Wikipédia), le nombre des contributeurs actifs (faisant plus de 5 modifications par mois) est relativement stable même si, au niveau mondial, Wikipédia est baissée de d'environ 85000 contributeurs actifs en 2007 à 75000 en 2012. Et le nombre de contributeurs est stable ou augmente légèrement sur Wikipédia en français depuis 2007 (on vient d'y observer le plus grand nombre de contributeurs très actifs, avec 815 personnes faisant plus de 100 modifications par mois en décembre 2012)... 50000 ne serait-il pas plutôt l'interprétation d'un chiffre ? Néanmoins, il serait intéressant de connaître le turn over annuel des contributeurs.

Comme pour les escroqueries fonctionnant sur schéma pyramidal, la double limite de Wikipédia est celle des ressources disponibles (proportion de la population globale connectée à Internet disposée à contribuer) ainsi que le nombre de sujets pertinents à aborder suivant un point de vue neutre (bien que ces sujets semblent infinis, ils progressent à la vitesse d'une suite arithmétique qui forme une courbe en logarithme). Mais à la différence d'une pyramide de Ponzi, rien n'est réaffecté aux contributeurs : tous les gains collectés sont redistribués aux fournisseurs ou aux salariés de la fondation et à l'état sous forme d'impôts ou taxes.

Pour le contributeur très actif, « Wikimedia n'a pas de business model » en dehors de celui de se faire payer pour ses contributions (ce qui serait prohibé par principe). La récompense du contributeur est donc la satisfaction de sa quête vers la vérité:-). Le contributeur hyperactif volontaire est certes libre mais il est plus exploité qu'un « esclave » car il paye son gîte et son couvert. Contribuer est donc à la fois un risque et un luxe, ce qui pourrait expliquer le faible nombre des contributeurs dans les pays en développement.

Dans cette quête collective vers la vérité, je pense que la communauté Wikimedia est un réseau social où domine naturellement la liberté de parole des contributeurs réguliers (Comme le dirait Einstein, « les intérêts composés sont la plus grande force de l'univers »). Il faut assumer cette réalité en acceptant que l'on puisse s'inscrire à partir des réseaux sociaux tels que Facebook ou LinkedIn (c'est d'ailleurs le seul moyen d'augmenter le nombre des contributeurs sur les projets Wikimédia) :


SWOT Forces Faiblesses
Opportunités Pérennité de l'information publiée Pas de droit d'entrée sur le marché
Menaces Risques de conflits d'intérêt et d'ego Prise de contrôle de la communauté

Limites du système éducatif français[modifier le wikicode]

Bons points

Le système éducatif français a pour principal intérêt de réduire le nombre de demandeurs d'emploi en France : plus que pour former à un métier, les profs sont payés essentiellement pour leur capacité à occuper une classe de 30 élèves. On produit 500000 masters bac+5 alors que l'économie française a besoin d'autant de bac-5 : on doublerait le nombre de chômeurs en France si les étudiants et les lycéens cherchaient du travail (Etudiants 3,6% (après le bac) et Chômeurs 4,8% de la population). Et comme l'a bien dit Confucius, « Un homme qui étudierait trois ans sans penser à faire carrière - voilà qui se rencontre rarement » (sauf travailler à un emploi en dessous de sa qualification) ; ce système éducatif non-marchand est intégralement financé par le secteur marchand, bien que ce dernier prévoit essentiellement de recruter en 2013 des personnes à faible qualification (les métiers les plus recherchés : 92680 ouvriers agricoles, 76725 agents d'entretien de locaux, 66445 serveurs dans la restauration, 64370 animateurs socio-culturels, 63770 apprentis et aides, 54310 aides ménagères à domicile, 40775 aides soignants, 30325 vendeurs habillement, 29970 employés dans l'hotellerie, 29560 cuisiniers, 27640 employés de libre service et seulement 26665 ingénieurs informatiques). Le seul intérêt de cette politique pourrait être la logique d'essaimage d'une population qualifiée, CQFD l'émigration de français vers l'étranger. Mais ces derniers ne sont pas conditionnés pour devenir des entrepreneurs (A 22 ans, c'est la fin de leur développement physiologique et cérébral), ils ont été formés à ne pas maîtriser l'anglais (il est connu qu'il faut exposer un enfant à l'anglais avant l'age de 8 ans, sinon il ne pourra jamais acquérir l'accent de cette langue) et à ne pas pratiquer des travaux de groupe avec leurs camarades (à plus de 5x4= 20 élèves par classe, no comment). --Copyleft (discussion) 6 avril 2013 à 08:40 (UTC)