Discussion:Droit des particuliers à louer aux touristes aux Canaries

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Publication sans sources[modifier le wikicode]

Sans mettre en doute la bonne foi de l'utilisateur Azariel (d · c · b) qui a voulu bien faire et reprendre ce texte qui trainaît depuis un certain temps dans les pages en développement, j'aimerais tout de même mentionner qu'il n'y a pas de source. Nada. C'est pas que le sujet est inintéressant c'est qu'il n'y a pas moyen de vérifier la validité de ce qui y est dit... En développement , ceci n'était pas trop problématique, mais dans l'espace des articles publiés ça l'est. Je ne sais pas s'il est possible de retourner en mode développement mais sinon il faudra maintenant supprimer l'article. Je vais attendre d'autres avis pendant les deux prochains jours et procéder à la suppression s'il n'y a pas d'avis contraire. -- ChristianT (discussion) 24 février 2013 à 15:42 (UTC)

En fait il y a une source (qu'il faudrait mettre en forme) dans le milieu du texte provenant du Daily Mail, mais ça ressemble plus à une présentation des problèmes vécus par certains propriétaires britanniques se plaignant de l'application de cette loi du gouvernement des Canaries et en ce sens c'est pas très neutre. -- ChristianT (discussion) 24 février 2013 à 16:05 (UTC)

Monsieur Chritian T, Il n'y a pas que quelques anglais qui se plaignent. C'est un grave problème. Tous les particuliers, propriétaires, aux Canaries peuvent devenir concernés par ce droit ou non de pouvoir louer leurs biens aux touristes, très demandeurs. Il faut savoir que sur Fuerteventura, où nous avons notre appartement, les sanctions sont très lourdes, pour tout: en voiture, ceinture oubliée: 200€ à payer immédiatement pour les touristes, de 600 à 600000€ pour des infractions commises dans le parc naturel de Corralejo avec l'impossibilité de se justifier. Les Canaries, malgré un gouvernement autonome, sont espagnoles, donc bénéficient d'une jeune démocratie, pas toujours ressentie ni appliquée. Elles bénéficient largement de l'Union Européenne comme en ce moment pour la construction, sur notre île d'un tronçon de l'autoroute Nord/Sud pas vraiment utile qui défigure le paysage, Il y a eu aussi la construction d'un beau port sur l'île La Graciosa, au nord de l'île de Lanzarote où les navigateurs ne restent pas longtemps, faute de borne eau/électricité devant eux, restées à l'entrée du port par esprit insulaire: le tourisme, oui mais restons maîtres chez nous! Et pour le problème qui nous intéresse, c'est idem, Madrid ne serait d'ailleurs pas d'accord avec les Canaries, C'est le lobby du tourisme qui exerce depuis toujours un énorme pouvoir dans la sphère touristique qui tient à rester maître dans son domaine, pas forcément du goût du touriste qui aimerait trouver seul sa location. D'après un avocat de Ténérife, Santiago Saens qui défend des victimes de l'application de la loi, écrivait qu'il y aurait un moratoire sur le sujet le 13.12.2012, mais on n'en a aucun écho! (BOC 2012, num2425). Mon mari a prévenu les autres copropriétaires du problème et des risques. Par contre, un autre Président de copropriété a entendu un autre son de cloche, mais n'a rien d'écrit. Le problème aux Canaries, c'est qu'is ne fournissent pas facilement les renseignements par écrit. J'ai fait un e-mail à la magazine"FUERTEVENTURA HOY": revista@fuertemagazine.com, site www.fuerteventuramagazine.hoy.com, tel +34 928.163.186- fax +34 928 163.409 pour réclamer un article sur le sujet, sans réponse un mois plus tard! Dans notre copropriété, un particulier espagnol s'est vu son appartement saisi par la Bankia, parce qu'il ne remboursait plus son crédit, alors qu'il aurait pu louer (forte demande). 20.000 propriétaires de toutes nationalités sur les Canaries auraient besoin de louer leurs biens comme ça se passe dans tous les pays de la communauté européenne, et c'est beaucoup, vu la superficie. Je ne suis pas en mesure d'en écrire plus. Mais il faut faire quelque chose Je vous passe le bébé, moi, j'ai 70 ans et ne parle pas espagnol et ne manipule pas bien l'informatique!

Non je ne reprendrai pas cet article. Je suis bénévole ici comme tous les rédacteurs et j'ai suffisament de travail et d'articles à écrire pour ne pas en plus être obligé de rédiger ceux d'autres rédacteurs sur des sujets que je ne maitrise pas. Alors mettez l'article en forme et ajouter des sources selon les règles de fonctionnement de wikinews!!! Et surtout n'oubliez pas que wikinews n'est pas un hébergeur internet ni un blog pour faire valoir vos revendications personnelles. ChristianT (discussion) 18 mars 2013 à 19:52 (UTC)

Droit des particuliers à louer aux touristes aux Canaries: les sources.[modifier le wikicode]

Voici donc la suite de la discussion:C'est parce que wikinews n'est ni un hébergeur internet ni un blog, que je ne suis pas concernée, et sans revendications personnelles, mais parce qu'il est ce qui se fait de plus sérieux, neutre que j'ai voulu apporter cette information qui m'a touchée et que je considère comme injuste car personne n'a prévenu ces propriétaires de la loi ressortie de derrière les fagots! A espérer que les Canaries adopte l'attitude de l'UE, dont elle bénéficie. 
Mes sources: l'article du "Dailymail d'Amanda Perten et Gérard Couzens: http:www.dailymail.co.uk/news/articcle-2166981/Britons-facing-15-000-fines-Canari, publié le 21.07GMT,30 juin 2012 mis à jour 19.31 GMT 2 juillet 2012, le moratorium Bremsen und Heizer auf der Tourismus-Lock (BOC 2012/093 num 2425)

Canaris/Tourismusrecht-Gunther Friedrich Rechtsanwalt: www.friederecho.net/41301/40758.html: Ce qui devait être décidé le 13.12.2012 a été reporté au 31.05.2013 car" il y a une nécessité de moderniser les lois du Tourisme"( Parlement des Canaries- bulletin officiel, 8L/PL-006.

 Comme je l'ai déjà dit:Les Canaries c'est une région autonome d'Espagne, donc, en démocratie que depuis la fin des années 70,( internationale de par la population, le flot de touristes) qui a à transformer toutes ses lois qui datent de la dictature franquiste, et cela donne de grandes difficultés pour trouver les informations et les vérifier, en plein "chantier législatif", des tas d'informations contradictoires circulent, et les gens ne savent pas où ils en sont,mais, touchés, à propos du sujet débattu, au porte-monnaie parce que mal ou pas informés,  d'autant que dans l'UE, c'est exceptionnel, pas pratiqué en Espagne, non plus.
J'ai fait un e-mail au mensuel gratuit, dont j'ai déjà parlé, distribué dans les supermarchés, qui édite en "Espagnol-Anglais- Allemand- Français" pour lui demander un article sur ce sujet.

Droit des particuliers à louer aux touristes aux Canaries: les sources.[modifier le wikicode]

Voici donc la suite de la discussion:C'est parce que wikinews n'est ni un hébergeur internet ni un blog, que je ne suis pas concernée, et sans revendications personnelles, mais parce qu'il est ce qui se fait de plus sérieux, neutre que j'ai voulu apporter cette information qui m'a touchée et que je considère comme injuste car personne n'a prévenu ces propriétaires de la loi ressortie de derrière les fagots! A espérer que les Canaries adopte l'attitude de l'UE, dont elle bénéficie. 
Mes sources: l'article du "Dailymail d'Amanda Perten et Gérard Couzens: http:www.dailymail.co.uk/news/articcle-2166981/Britons-facing-15-000-fines-Canari, publié le 21.07GMT,30 juin 2012 mis à jour 19.31 GMT 2 juillet 2012, le moratorium Bremsen und Heizer auf der Tourismus-Lock (BOC 2012/093 num 2425)

Canaris/Tourismusrecht-Gunther Friedrich Rechtsanwalt: www.friederecho.net/41301/40758.html: Ce qui devait être décidé le 13.12.2012 a été reporté au 31.05.2013 car" il y a une nécessité de moderniser les lois du Tourisme"( Parlement des Canaries- bulletin officiel, 8L/PL-006.

 Comme je l'ai déjà dit:Les Canaries c'est une région autonome d'Espagne, donc, en démocratie que depuis la fin des années 70,( internationale de par la population, le flot de touristes) qui a à transformer toutes ses lois qui datent de la dictature franquiste, et cela donne de grandes difficultés pour trouver les informations et les vérifier, en plein "chantier législatif", des tas d'informations contradictoires circulent, et les gens ne savent pas où ils en sont,mais, touchés, à propos du sujet débattu, au porte-monnaie parce que mal ou pas informés,  d'autant que dans l'UE, c'est exceptionnel, pas pratiqué en Espagne, non plus.
J'ai fait un e-mail au mensuel gratuit, dont j'ai déjà parlé, distribué dans les supermarchés, qui édite en "Espagnol-Anglais- Allemand- Français" pour lui demander un article sur ce sujet.

Droit des particuliers à louer aux touristes aux Canaries: les sources.[modifier le wikicode]

Un nouveau point sur les discussions en cours à Madrid. Source:http://www.hosteltur.com/130700_nueva-ley-contra-apartamentos-pirconnexion.

"Le gouvernement envisage de modifier la loi sur l location à l'usage d'(LAU) afin de freiner l'offre de logements non réglementés.....Comme indiqué dans le plan du tourisme global"....."cependant, l'utilisation de la non-formelle offre d'hébergement "....pourrait être une concurrence déloyale et d'intrusion". Il est temps que chacun sache à quoi s'en tenir: pour l'instant, chaque région fait ce qu'elle veut!

Pourquoi ne pas avoir une loi européenne, la même, pour tous le pays européens? En France, chaque propriétaire a le droit de louer son bien à déclarer aux impôts et à la commune ou office de tourisme pour la taxe de séjour et depuis cette année,aussi à la Préfecture. On a aussi la possibilité de le placer dans le journal du coin de l'office du Tourisme. Alors, il sera visité et placé selon son nombre de clés ou d'étoiles.[Françoise DIETEL]