Dijon : Le torchon brûle entre les pompiers professionnels et le Conseil général de la Côte d'Or

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
thumbs

16 novembre 2006. – Dans la nuit de mardi à mercredi, des pompiers ont bloqué l'accès du SDIS de la Côte d'Or, bloquant ainsi 3 élus et 5 officiers supérieurs.

Tout a commencé mardi après-midi. Les pompiers ont manifesté devant le Service départemental qui tenait un comité technique. Les manifestants réclamaient, dans le cadre d'une action nationale, la reconnaissance de leur métier comme « dangereux et insalubre ». Les lieux ont été aspergés de mousse carbonique et les intéressés sont restés durant toute la nuit en bloquant totalement l'accès au bâtiment.

Vers 8 h du matin, le préfet de région a dépêché un peloton de policiers et son directeur à la sécurité publique. Devant des manifestants entonnant à tue-tête « La Marseillaise », aucun dialogue n'a pu s'établir. C'est alors que la police a procédé à la dispersion des manifestants sans le moindre heurt.

Le président du Conseil général verse de l'huile sur le feu 

Le Président du Conseil général, Louis de Broissia a qualifié le « coup de force » des pompiers « d'inadmissible et de choquant ». Outre cette déclaration, le président envisage désormais de déposer une plainte contre les manifestants ajoutant, en cela, de l'huile sur le feu.

Le torchon brûle entre les pompiers professionnels et le patron du département.

Les représentants syndicaux manifestent leurs inquiétudes sur les risques immiments de franchissement du point de non-retour dans ce conflit. Ils craignent de ne plus tenir longtemps la base, ce qui occasionnera des débordements en tous genres.

Sources