Deux journalistes russes ont été assassinés en moins de 24 heures

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte du Caucase du nord montrant les différentes républiques locales.

22 mars 2008. – En moins de 24 heures, deux journalistes russes spécialistes du Caucase ont été assassinés, l'un à Moscou et l'autre au Daguestan.

À 58 ans, Gadji Abachilov a été tué vendredi par balles, dans sa voiture qui roulait à Makhatchkala la capitale du Daguestan. Il a été abattu par des inconnus qui ont également blessé son chauffeur, selon les déclarations d' un porte-parole du ministère de l'Intérieur. Dirigeant de la chaîne de télévision Daguestan, l'antenne locale de la chaîne publique russe Rossia, son meurtre serait « lié à ses activités professionnelles » selon le Parquet local, version infirmée par le ministère de l'Intérieur.

Le second journaliste, Ilias Chourpaïev, également spécialiste du Daguestan dont il était originaire, a été tué dans son appartement vendredi vers 1 heure du matin. Après l'avoir étranglé avec une ceinture, les criminels ont tenter d'effacer les traces en mettant le feu à son appartement, ce qui a donné l'alerte. Selon la police, il connaissait probablement ses meurtriers pour avoir demandé à sa concierge de laisser entrer deux jeunes hommes, apparemment d'origine caucasienne.

Âgé de 32 ans, Ilias Chourpaïev était employé de la chaîne de télévision Pervyï Kanal pour laquelle il couvrait les conflits du Caucase. Quelques heures avant sa mort, il avait laissé une note dans son blog dans laquelle il évoquait un conflit entre journalistes et fondateurs d'un journal au Daguestan.

Sources