De faux avions de l'ONU transportent des armes au Darfour

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

20 avril 2007. – Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon se dit très préoccupé par ce qui semble être une violation de la résolution 1591 adopté en 2005 par le conseil de sécurité.
En effet, alors que le transport et l'acheminement d'armes au Darfour par le gouvernement soudanais est interdit, celui-ci aurait maquillé des avions privés et officiels du sigle « UN » (signifiant ONU en français) pour pouvoir le faire en toute impunité.
Pour l'instant, outre la poursuite de l'enquête, aucune mesure particulière n'est prise puisque le sigle « UN » est aussi dans l'aviation civile le sigle du Kazakhstan et que les avions de l'ex-URSS sont souvent utilisés dans les conflits africains. Par ailleurs, les gouvernements de la régions sont appelés à fournir leur aides pour clarifier la situation.
Le rapport remis aux membres du Conseil de Sécurité indique clairement que si cet acte était confirmé, « il s'agirait d'une violation du droit international et du statut international des Nations Unies » puisque la combinaison de la couleur blanche des appareils avec le sigle « UN » est strictement réservé aux opérations de l'ONU.

Cette affaire arrive alors que le gouvernement soudanais a récemment confirmé l'acceptation de l'appui de l'ONU à l'Union africaine pour rétablir la paix au Darfour, même si celui-ci tarde à fournir les terrains et les autres infrastructures nécessaire à ce déploiement.
Depuis le début du conflit entre d'un côté les militaires soudanais et les milices Janjawid et de l'autre les mouvements rebelles en 2003, les combats auraient causé 200 000 morts et déplacé près de 2,5 millions de personnes.

Source



    Page
  • Page Soudan de Wikinews « Soudan »
  • de Wikinews.