Départ du commandant de la Garde suisse pontificale

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Un détachement de Gardes suisses

6 mars 2008. – Elmar Theodor Mäder, actuel chef de la Garde suisse pontificale, a décidé de quitter ses fonctions cet été, selon des sources du Vatican.

Juriste de formation, marié et père de quatre enfants, il a été nommé à la tête des 110 soldats du pape en 2002 après en avoir fait partie pendant dix ans dont quatre comme vice-commandant, de juin 1998 à novembre 2002. Il a pu, il y a deux ans, diriger les célébrations marquant les 500 ans d'existence de la Garde pontificale. Confirmant une information parue dans plusieurs médias italiens, le Saint-Gallois précise que son départ est motivé par une envie de changement, pour « recommencer quelque chose de nouveau » en Suisse.

Son successeur sera, comme le veut la tradition, nommé par le pape, sur proposition du secrétariat d'État du Vatican. Elmar Mäder avait ainsi été choisi par Jean-Paul II pour succéder à Pius Segmüller. À sa connaissance, il est alors devenu l'un des plus jeunes commandants de la Garde suisse, à 39 ans. Les rumeurs concernant son successeur se portent sur l'actuel vice commandant de la Garde suisse, Jean-Daniel Pitteloud, un Valaisan agé de 43 ans.

Sources


Protectbriefcase.gif Cet article est archivé et n'est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.
  • Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.