Cyclisme : Pedro Horrillo contraint à mettre un terme à sa carrière

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pedro Horrillo, lors de la 20e étape du Tour d'Italie 2007
Pedro Horrillo, lors du Tour de Californie 2009

9 janvier 2010. – Le coureur cycliste espagnol Pedro Horrillo a annoncé hier qu'il prenait sa retraite sportive. Il a invoqué une incapacité à retrouver son précédent niveau à la suite d'une lourde chute au Tour d'Italie 2009.

« J'ai pris ma décision la semaine dernière. J'ai vu plusieurs médecins : ils m'ont dit que je ne retrouverai jamais toutes mes capacités sur un vélo. Donc, je préfère arrêter », a-t-il expliqué.

Le 16 mai 2009, Horrillo avait manqué un virage lors de la 8e étape du Tour d'Italie, et chuté d'une soixantaine de mètres dans la descente du col de San Pietro, peu après le départ de Morbegno. Un hélicoptère avait dû être mobilisé pour hélitreuiller l'Espagnol alors qu'il était coincé dans un ravin. Souffrant de multiples fractures, il avait été plongé dans un coma artificiel et n'avait pas gardé mémoire de cet accident, qui avait marqué le monde du cyclisme.

« Je ne suis plus coureur cycliste. C'est une mauvaise nouvelle, mais je dois être positif, car je dois être heureux d'être en vie », a confié à ce sujet le coureur originaire d'Eibar, dans la Communauté autonome du Pays basque.

Professionnel depuis 1998, Pedro Horrillo était membre depuis 2005 de l'équipe néerlandaise Rabobank, mais avait auparavant transité par les formations Vitalicio Seguros, Mapei et Quick Step. Il avait notamment remporté au cours de sa carrière une étape de Paris-Nice, en 2004, et du Tour de Catalogne, en 2005, pour un total de sept victoires.

Chroniqueur pour les journaux El País et De Volkskrant à l'occasion du Tour de France, il est en effet possible qu'Horrillo se reconvertisse dans la presse écrite. Rabobank lui a proposé de continuer dans une autre fonction au sein de l'équipe, mais il a décliné l'offre.

Sources