Coupe du Monde de rugby 2011 : les All Blacks champions du monde

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Richie McCaw
thumbs
Informations générales


Articles sur Wikipédia

23 octobre 2011. – La Coupe du Monde de rugby à XV a disputé sa grande finale. La Nouvelle-Zélande s'est imposée d'extrême justesse contre la France dans son jardin d'Auckland. La sélection néo-zélandaise mérite amplement son titre de championne du monde, eu égard à sa constance sur l'ensemble de la compétition. Elle a pourtant tremblé face aux Tricolores qui ont produit, de très loin, leur meilleur match.

Des fautes non sifflées

Si les équipes ont fait honneur au rugby en livrant combat intense, il en va autrement de l'arbitre sud-africain de la rencontre, Craig Joubert. S'il a sanctionné sévèrement, et à juste titre les fautes françaises, il a manifesté une trop grande mansuétude à l'égard des Néo-Zélandais qui ont multiplié les fautes au sol sans être inquiétés. Cet arbitrage, n'a pas échappé au journal L'Équipe qui l'a qualifié de « maison »[1] Ceci a eu pour conséquence d'agacer bon nombre de commentateurs français dont certains ont crié au scandale sur Canal Plus. Ainsi, les fautes Blacks, et non des moindres lors des mêlées ouvertes n'ont presque jamais été sanctionnées. Au palmarès, le directeur de jeu a « oublié » de siffler les conservations du ballon au sol par le joueur plaqué, les plongeons dans les rucks, les entrées en mêlée par les côtés. Toutes ces fautes étaient passibles d'une pénalité. Au début de seconde mi-temps, M. Joubert a oublié de siffler une cravate néo-zélandaise sur un joueur français. Le plus important, c'est son refus de prendre ses responsabilités en fin de rencontre notamment face à une faute kiwi en face de leurs poteaux, les locaux s'étant relevés en mêlée ordonnée. C'est une quinzaine de fautes qui auraient pu changer le cours de la rencontre.

En tout état de cause, cela n'enlève rien au mérite des Néo-Zélandais dans la conquête du titre suprême, 24 ans après une certaine finale Nouvelle-Zélande/France en 1987.


23 octobre 2011
France France 7 – 8 Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Eden Park, Auckland
Affluence : 61 079 spectateurs
Arbitre : M. Craig Joubert Flag of South Africa.svg
Essai inscrit après 47 minutes 47' Dusautoir

Pénalité marquée après 48 minutes 48' (Transf.) Trinh-Duc

Essai inscrit après 15 minutes 15' Woodcock

Pénalité marquée après 45 minutes 45' Donald


Notes
Précédé par Coupe du Monde de Rugby 2011 Suivi par
Troisième place Finale

Sources


  • Page Rugby à XV de Wikinews Page « Rugby à XV » de Wikinews. L'actualité du rugby à XV.