Conflit sud-ossète : le Bureau de l'OSCE accusé d'avoir dissimulé des informations

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

19 novembre 2008. – Le bureau de l'OSCE à Tskhinvali a caché à ses dirigeants les informations sur le déploiement de forces géorgiennes à la frontière sud-ossète à la veille des hostilités du 8 août, affirme Inal Pliev qui travaillait alors à la Commission mixte de contrôle pour le règlement du conflit osséto-géorgien (SKK).

« L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a une mission en Géorgie. Cette mission dispose d'un bureau sur le terrain à Tskhinvali. Tant les officiers du bureau que les responsables de la mission étaient au courant de l'entrée des troupes géorgiennes dans la région, mais ils ont caché ces informations aux dirigeants de l'OSCE », a-t-il déclaré mardi lors d'une conférence de presse à Berlin.

Plus de 40 obusiers, 70 à 80 chars, véhicules de transport de troupe (VTT) et véhicules blindés de combat d'infanterie (VBCI) ont encerclé la capitale sud-ossète le soir du 8 août, a fait savoir M. Pliev.

« Vers 19h30 GMT, 27 systèmes de missiles multiples Grad sont venus compléter ces dispositifs déployés autour de Tskhinvali. La ville est très petite : 3 km de long et 1,2 à 1,5 km de large », a-t-il souligné, ajoutant que les 5 et 6 août, soit quelques jours avant l'agression contre l'Ossétie du Sud, Tbilissi avait évacué toute la population géorgienne de la région.

M. Pliev est arrivé à Berlin à l'invitation de RIA Novosti en compagnie d'autres témoins de ces événements tragiques : deux habitantes d'Ossétie du Sud, Mira Tskhovrebova et Maria Kotaïeva. Lors du conflit osséto-géorgien, M. Pliev est resté à Tskhinvali afin de couvrir les affrontements pour les médias. Mme Tskhovrebova a participé comme témoin oculaire à la session de l'APCE fin septembre-début octobre derniers à Strasbourg.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Tskhinvali : le bureau de l'OSCE a caché la vérité sur l'agression géorgienne (témoin) » datée du 18 novembre 2008.

Sources



  • Page Ossétie du Sud de Wikinews Page « Ossétie du Sud » de Wikinews. L'actualité sud-ossète dans le monde.