Confiscation de 41 tigres élevés illégalement au Viêt Nam

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Panthera tigris

16 mars 2007. – C'est une affaire peu courante qui a été dévoilée au Viêt Nam. Quarante-et-un tigres élevés illégalement ont été confisqués à 4 éleveurs des districts de Di An, Thuân An, et du chef-lieu de Thu Dâu Môt.

Dans cet État, l'élevage d'espèces sauvages protégées est interdite par la loi. Ces infractions sont punies par des sanctions financières et pénales par le droit vietnamien. Les animaux en question, sont de « la race rare du tigre d'Indochine (Panthera tigris corbetti), classés depuis 1992 dans le groupe 1B des animaux rares en danger. »

Selon les premiers éléments de l'enquête, les éleveurs auraient nourris et élevés des tigrons pour leur seul plaisir et non par esprit de lucre, comme le commerce de la viande. Aucun dédommagement n'est prévu pour les intéressés qui étaient, dès lors, en infraction.

Sources