Charlie Hebdo : Siné sème sa zone

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

2 août 2008. – Dans sa chronique, « Siné sème sa zone », publiée le 2 juillet dernier dans Charlie Hebdo, Siné écrivait à propos de Jean Sarkozy : « Il vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d'épouser sa fiancée juive et héritière des fondateurs de Darty. Il fera son chemin dans la vie, ce petit ! ». Licencié le 15 par Philippe Val, rédacteur en chef de Charlie Hebdo depuis 1992, Siné a reçu le soutien de nombreux carricaturistes, dont celui de Plantu, mais aussi celui de diverses personnalités, de Guy Bedos en passant par Olivier Besancenot. Une pétition sur internet a, elle, déjà recueilli près de dix mille signatures.

Philippe Val a lui aussi reçu de nombreux soutiens, dont, ce lundi, celui de la ministre de la Culture, Christine Albanel, mais aussi celui de Bernard-Henry Levy, dans un article du Monde daté du 21 juillet, ainsi que celui de dix-neuf autres personnalités, dont Alexandre Adler, Robert Badinter, Bertrand Delanoë et Elie Wiesel. Dans un article du Monde daté du 31 juillet, ces derniers rappellent en effet « quelques fulgurances passées » de Siné, dont une déclaration faite à radio Carbone 14, quelques jours après l'attentat de la rue des Rosiers, qui lui avait valu une condamnation en 1985, et dans laquelle il affirmait: « Je suis antisémite depuis qu'Israël bombarde. Je suis antisémite et je n'ai plus peur de l'avouer. Je vais faire dorénavant des croix gammées sur tous les murs. (...) On en a plein le cul. Je veux que chaque juif vive dans la peur, sauf s'il est pro-palestinien ».

Sources