Ceci est une page protégée.

Changement de majorité au Pakistan

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Président Pervez Musharraf va devoir composer avec une nouvelle majorité.

19 février 2008. – Les résultats partiels non encore officiels des élections législatives pakistanaises de lundi délivrés par la télévision d'État montrent une large défaite des partis soutenant le président pakistanais Pervez Musharraf et une victoire pour la coalition d'opposition.

Résultats partiels

Les résultats de 222 circonscriptions sur les 272 à pourvoir sont connus et attribuent 72 sièges au Parti du Peuple Pakistanais, la formation dirigée par Asif Ali Zardari, veuf de Benazir Bhutto, 63 sièges pour ses alliés traditionnels, la Ligue Musulmane du Pakistan de Nawaz Sharif. Le parti au pouvoir depuis 2002, la PML-Q (Q pour Qaïd-e-Azam), n'obtient que 29 sièges, auxquels il faut ajouter les 18 obtenus par le MQM, un parti allié de Karachi.

Quelques soient les résultats des 50 circonscriptions restantes en jeu, le parti du président Pervez Musharraf n'a donc plus aucune chance d'obtenir la majorité absolue de 272 députés.

Enfin, les partis islamistes fondamentalistes, qui avaient réussi une percée importante lors des élections de 2002, ont également subi un revers majeur. La Muttahida Majlis-e-Amal (MMA), une alliance de différentes formations fondamentalistes, n'est actuellement créditée que de trois sièges, loin des 50 dont elle disposait dans l'assemblée précédente.

Conséquence directe des différents attentats qui ont parsemé la campagne, le taux de participation n'est que d'environ 40 %. En effet, si plus de 800 personnes sont mortes en 2007 dans des attentats-suicide, près de 150 ont quand à elles été tuées à l'approche des élections.

Dans la nuit, Tariq Azeem, porte-parole de la PML-Q reconnaissait la défaite de son parti en déclarant « Les électeurs ont livré leur verdict et, en tant que démocrates, nous l'acceptons ». Il a ajouté « Si ces résultats se confirment nous jouerons notre rôle d'opposants de manière aussi efficace que possible ».

Sources