Championnat de France de rugby 2011-2012 : le Stade Français pourrait être rétrogradé financièrement

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


thumbs
Informations générales


Articles sur Wikipédia

21 juin 2011. – Le championnat de France de rugby à XV, Top 14, pourrait jouer la saison prochaine sans le Stade Français. Celui-ci avait accusé un déficit de 5 millions d'euros que la DNACG avait demandé de combler sous peine de rétrogradation financière. Ce déficit a été provoqué par la défaillance de Sportys, sa régie publicitaire. Cette dernière est actuellement en redressement judiciaire.

Déjà, l'an dernier, Montauban avait subi la même avanie sous fond de querelles politiques entre la mairesse et le président du club. Celui-ci avait été relégué en Nationale, repêchant le club de Bourgoin-Jallieu en Top 14 et celui d'Aix-en-Provence en Pro D2.

Bernard Laporte avait indiqué au gendarme du rugby professionnel que le Stade avait été repris par un fonds de pension Canadien, la Facem. Celui-ci s'était engagé auprès des dirigeants parisiens de verser la somme de 12 millions d'euros, permettant ainsi de remettre le Stade sur les rails. Or, à ce jour, l'argent n'a pas été versé et Bernard Laporte avait engagé entre 160 000 et 170 000 euros à titre de garantie. Ce dernier a donc déposé une plainte auprès de la Brigade financières pour escroquerie à l'encontre du mystérieux repreneur. Bien que le président Max Gazzini se portât caution à hauteur de 5,6 millions d'euros, la DNACG[1] pourrait prononcer une rétrogradation sèche en Pro D2, voire en National 1.

Notes

Source



  • Page Rugby à XV de Wikinews Page « Rugby à XV » de Wikinews. L'actualité du rugby à XV.