Championnat de France de rugby 2009-2010 : Montauban rétrogradé en Pro D2

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
thumbs
Informations générales


Articles sur Wikipédia

27 avril 2010. – Le conseil d'administration du US Montauban a décidé, à l'unanimité, de déposer le bilan du club. La DNACG avait déjà décidé de rétrograder le club en Pro D2 compte tenu de sa situation financière. Le club avait sollicité des collectivités publiques un financement afin d'éviter la relégation d'office. Mme Brigitte Barèges, députée-maire UMP de Montauban, avait opposé une ferme fin de non-recevoir. La demande portait notamment à ce que « la mairie le rembourse des 1,7 millions d'euros prêtés pour le financement de la tribune Patrick Bardot », note le site Internet rugbyrama.fr. Les ennuis du club continuent, selon Midi olympique : le problème du financement restera entier lors de la saison prochaine en Pro D2. La décision de la DNACG a pour conséquence directe de repêcher l'Aviron Bayonnais, avant-dernier du classement.

De vives réactions

La nouvelle a jeté la consternation parmi les joueurs. L'arrière montalbanais, Julien Laharrague, a vivement critiqué les dirigeants du club, qu'ils qualifient de « complètement incompétents ».« On était au courant de rien. Ils nous ont pris pour des cons », a-t-il ajouté. Marc Raynaud, entraîneur de la formation, ne cache pas sa déception : « C'est du gâchis. On est sous le choc du dépôt de bilan. On savait qu'on n'était pas bien, mais on ne pensait qu'il manquait autant (3 millions), c'est dur à avaler ».

Dès l'annonce du dépôt de bilan, de nombreux internautes ont vivement critiqué tant les dirigeants du club que lamunicipalité. Plusieurs intervenants pointent du doigt des querelles politiques, le président du club et Mme Barège n'étant pas « du même bord ». Au florilège des amabilités : Mme « le Maire, est une sarkozyste pure et dure […] parachutée à Montauban. Quand les dirigeants du MTG sont venus la voir avec un plan de renflouement (avec la MatMut), elle l'a refusé. Officiellement parce qu'elle avait un autre sponsor pour nous sauver, mais en fait la presse a vite identifié ledit sponsor, qui s'est déclaré ne pas être au courant. Officieusement, tout le monde sait dans le coin que c'est une gueguerre politique, et que Barèges a préféré couler le club que de laisser un mec de gauche passer pour le sauveur », estime un premier intervenant. Autres propos similaires : « L'incompétence est en effet une spécialité locale de Montauban et la mairesse UMP (l'arrogante Mme Barrèges élue par un tiers des habitants) en est la plus parfaite incarnation ». « La mairie et le dirlo du club n'étant pas de la même couleur », lance un autre internaute. Tous s'accordent sur « un sentiment de gâchis incroyable » laissé par cette affaire. « Montauban a joué avec des joueurs qui étaient au-dessus de ses moyens financiers. C'est pas joli de se maintenir comme ça, mais on crachera pas dessus », note un supporter bayonnais. « N'oubliez pas que le budget bricolé par les dirigeants a permis à Montauban de recruter et garder de bons joueurs, qu'ils n'auraient jamais conservé si le pot aux roses avait été découvert avant », relève un autre internaute. Et aussi de critiquer : « Nous sommes sous une dictature de l'argent, et ça laisse des morts sur le bord de la route ».

Sources