Championnat d'Afrique des nations de football 2011 : la RDC chute d'entrée, le Niger et la Côte d'Ivoire assurent

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page actualisée Page actualisée : 20 février 2011 — « Championnat d'Afrique des nations de football 2011 : la RDC, championne en titre éliminée »

À l'issue des premiers matches, les tenants du titre congolais se sont inclinés au Soudan. Ivoiriens et Nigériens ont gagné.

Soccer ball.svg

7 février 2011. – La 2e édition du Championnat d'Afrique des nations, la compétition réservée aux joueurs locaux, a débuté au Soudan. En match d'ouverture le Soudan, pays organisateur, a battu le Gabon (1-0) tandis que l'Algérie a dominé l'Ouganda (2-0) dans le groupe A. Dans le groupe B, la surprise est venue des Sud-Africains, qui dominent le Ghana (2-1), et le Niger s'est imposé devant les Zimbabwéens (2-0). Harouna Doula, le sélectionneur nigérien a expliqué sur les ondes de VOA News qu'il faudrait compter avec son équipe cette année.

La chute du champion[modifier | modifier le wikicode]

Dans le groupe C, les tenants du titre, les Léopards de la RDC[1], sont tombés face aux Lions indomptables du Cameroun. Une défaite (2-0) à Khartoum. Santos Muntubile, le sélectionneur congolais, reconnaît le faux pas de son équipe, mais estime que tout n'est pas perdu. Il faudra se reprendre lors du prochain match des Congolais. Ce sera contre la Côte d'Ivoire, qui a battu le Mali (1-0). En revanche, l'entraîneur camerounais Emmanuel Doumbé Bosso a le sourire. Son équipe est première de ce groupe C. Il reconnaît néanmoins que le match a été plus difficile que ne le montre le résultat.

Pour finir, la Tunisie et l'Angola se neutralisent (1-1). Toujours dans ce groupe D, le Sénégal a battu le Rwanda (2-0). Eric Nshimiyimana, entraîneur-adjoint du Rwanda, explique cette défaite par la maladresse de son équipe.

Notes

Source[modifier | modifier le wikicode]