Canada : les syndicats de l'industrie forestière dénoncent l'inaction du gouvernement fédéral

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

22 septembre 2009. – Les syndicats de l'industrie forestière de l'est du Québec se sont rencontrés à Rimouski afin de dénoncer l'inaction du gouvernement fédéral face à la crise forestière.

Près du tiers des travailleurs forestiers ont perdu leur emploi sur la Côte-Nord, au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie sans compter tous ceux qui sont sans emploi de manière temporaire. Les syndicats de l'industrie forestière dénoncent le fait que le gouvernement de Stephen Harper apporte de l'aide à l'industrie automobile tout en restant inerte face à la crise de l'industrie forestière. Celle-ci touche plus de Canadiens et perdure depuis une plus longue période. La facette la plus importante du problème est que les usines reliées à l'industrie forestière subissent de nombreuses fermetures et faillites. Ceci a des conséquences lourdes pour les employés mis à pied. Il perdent tout jusqu'à leur régime de retraite. Les syndicats présents croient que le gouvernement fédéral devrait mettre en place des lois et des dispositions afin de protéger les acquis et de venir en aide aux travailleurs licenciés. Cet appel au gouvernement fédéral est le douzième depuis le début de l'année 2009.

Sources



  • Page Canada de Wikinews Page « Canada » de Wikinews. L'actualité canadienne dans le monde.