Cambodge : le Gouvernement menace d'expulser le représentant de l'ONU

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

22 mars 2010. – Le ministre cambodgien des Affaires étrangères, Hor Namhong, a menacé d'expulser Douglas Broderick, représentant de l'ONU, selon une lettre publiée ce lundi dans le journal Phnom Penh Post.

À la suite de la parution de la loi anti-corruption réclamée depuis une quinzaine d'années par les principaux bailleurs de fonds du Cambodge, M. Broderick avait critiqué l'absence de transparence sur l'adoption et l'application de cette loi. Ces reproches avaient été partagées par les partis d'opposition et les associations de défense des droits de l'homme.

Le gouvernement cambodgien accuse l'ONU d'ingérence dans ses affaires internes. Il précise que le représentant de l'ONU pourrait être expulsé en cas de récidive.

En 2009, l'ambassadrice des États-Unis dans le pays avait également provoqué un incident diplomatique et avait été menacée d'expulsion après avoir déclaré lors d'un concert contre la corruption que celle-ci coûtait 500 millions de dollars par an au royaume.

Par ailleurs, Hor Namhong est actuellement sous tension, puisque Sam Rainsy, chef de l'opposition exilé en Europe, a réclamé il y a quelques jours que M. Namhong s'explique sur son passé de Khmer rouge.

Sources