Côte d'Ivoire : la Banque mondiale pourrait bientôt reprendre son aide

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bâtiment du Groupe de la Banque mondiale à Washington.

La Banque mondiale avait gelé son action en décembre 2010 en Côte d'Ivoire à la suite du refus de l'ancien président Laurent Gbagbo de céder le pouvoir après avoir perdu l'élection présidentielle.

17 avril 2011. – Le nouveau gouvernement ivoirien pourrait bientôt bénéficier d'une précieuse assistance alors qu'il tente de stabiliser un pays déchiré par la guerre.

Le président de la Banque mondiale, Robert Zoellick, a déclaré, jeudi, qu'il rencontrera les nouvelles autorités ivoiriennes en vue de discuter des moyens d'appuyer le gouvernement démocratiquement élu du président Alassane Ouattara.

Dans un entretien téléphonique avec des journalistes, Robert Zoellick a expliqué que son institution pourrait bientôt réactiver les prêts et autres financements en faveur de la Côte d'Ivoire.

La Banque africaine de développement (BAD) a, elle aussi, promis son assistance à la Côte d'Ivoire.

Mardi, Robert Zoellick avait demandé aux pays riches et émergents du G20 de mettre l'alimentation au sommet de leurs priorités, au moment où il est de plus en plus cher de se nourrir. « Nous continuons à voir des prix records, aggravés par une volatilité inquiétante. Les pauvres en pâtissent de plus en plus et il y en a de plus en plus à souffrir », a-t-il affirmé lors d'une conférence téléphonique.

Sources



  • Page Côte d'Ivoire de Wikinews Page « Côte d'Ivoire » de Wikinews. L'actualité ivoirienne dans le monde.