Bulgarie : la diffusion de la radio RFI Sofia interrompue

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

18 décembre 2009. – En décembre 2009, sur décision de Nicolas Sarkozy et du gouvernement français, Radio France internationale cesse de diffuser ses émissions en Bulgarie, au Portugal et en Serbie.

Après 19 ans de diffusion, la radio RFI Sofia a interrompu son activité en Bulgarie et son site Web ne fonctionne plus.

Les actualités diffusées par RFI Sofia faisaient droit de présence à la politique et la culture de la France. La fermeture de RFI Sofia est une perte pour les auditeurs bulgares et le pluralisme des opinions journalistiques et professionnelles en Bulgarie. Les 4 journalistes se relayaient sur la fréquence 103,6 pour les 12 heures de diffusion des émissions.

La filière à Sofia est désormais la propriété de MediaBroodCasting créée en 2000. MediaBroodCasting diffusera dorénavant ses émissions en coopération avec l’Agence Focus. l’Agence Focus et membre de la FIBEP.

Malgré les nombreux efforts de trois ambassadeurs consécutifs de la France en Bulgarie le gouvernement français et le gouvernement bulgare n'étaient pas parvenus à un accord commun pour la diffusion de RFI dans les villes de Plovdiv et Varna.

Le directeur Neli Ziumbileva et l’équipe des journalistes de RFI avaient enregistré leur propre agence d’information radiophonique pour pouvoir conserver le même schéma et les mêmes paramètres des programmes d’actualités, de culture et de musique en toute conformité avec les lois du pays. Pour pouvoir acquérir les fréquences 103,6, cette nouvelle agence était en concurrence avec MediaBroodCasting. Après un vote le Conseil des médias numérisés bulgare donne sa préférence à MediaBroodCasting. Cette dernière, bien qu'ayant donné l'assurance de ne pas modifier le schémas des programmes diffusés par RFI, n'a pas respecté son engagement.

Le 15 décembre, deux des membres du Conseil des médias numérisés étaient absents au moment du vote. Par trois voix contre une, les fréquences ont été concédées à MediaBroodCasting. La diffusion de RFI a été coupée puis transférée à la nouvelle Radio Focus avant même la fin du scrutin. Les journalistes de l’équipe ont été contraints d'abandonner le studio sans être prévenus auparavant sur la décision du CMN.

Les journalistes de RFI ont qualifié cet acte d'illégal et d'opaque. Dans une lettre de protestation, signée par l’équipe de RFI, ils soulignent que, sous couvert d’un acte juridique, l’institution appelée à veiller sur la liberté de presse et d’expression en Bulgarie induit en erreur l’opinion publique et la communauté des journalistes.

Dirk Fjurger gérant de la section des médias auprès de la Fondation Konrad Adenauer émet la crainte que la décision du Conseil est due à des intérêts politiques. L’opération du transfert de la propriété n’est pas exécutée avec la transparence nécessaire et selon des principes démocratiques, relève l'intéressé. Pour sa part l’ambassadeur de la France en Bulgarie M. Étienne de Poncins estime que le prix payé par MediaBroodCasting pour acquérir les fréquences et l’équipement technique de RFI à Sofia est dérisoire. Il a en outre exprimé l'espoir que le nouveau propriétaire embaucherait les journalistes de RFI et conserverait la diffusion des émissions en langue française après 19 heures. Deux faits non avérés. Il est certain qu'après 19 heures radio Focus diffuse sur ses ondes des émissions en langue bulgare.

En 2010, seulement deux filières de RFI vont émettre leurs émissions : Monte Carlo Doualiya, station arabophone qui émet en permanence en direction du monde arabe, et RFI Roumanie qui couvre la Roumanie et la Moldavie. En Roumanie, RFI diffuse son programme dans de nombreuses villes.

Source