Bruxelles : des milliers de manifestants contre l'adoption du pacte de Marrakech

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

16 décembre 2018. –

Aujourd'hui, à Bruxelles, entre 5 000 et 6 000 de manifestants membres de la droite et de l'extrême droite sont descendus dans la rue pour protester. Ils ont manifesté contre l'adoption par la Belgique, au 10 décembre, du Pacte mondial sur les migrations de l'ONU. Le bourgmestre bruxellois Philippe Close et le Ministre-président de la Région Rudy Vervoort avaient d'abord interdit le défilé, mais cette interdiction a été levée hier par le Conseil d'État.

Les manifestants réclamaient entre autres la démission du premier ministre Charles Michel ainsi que la fermeture des frontières. Plusieurs jeunes membres de la N-VA étaient aussi parmi les manifestants.

L'appel pour manifester contre le pacte avait été lancé en particulier par les jeunes du parti Vlaams Belang, qui ont coordonné le rassemblement avec plusieurs autres organisations d'extrême droite. L'ex-secrétaire d'Etat à la migration, Theo Francken, a déclaré qu'il "comprend la colère et la frustration" des protestataires.

Les manifestatione n'étaient pas sans violences. Un véhicule de police a été encerclé et contraint de fuir. La police bruxelloise a fait une centaine d'arrestations.

Sources[modifier | modifier le wikicode]