Brèves : 24 juillet 2005

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Logo des brèves de Wikinews-FR

Cet article groupe les brèves concernant des événements survenus le 24 juillet 2005.
Actualiser la page Actualiser la page

Royaume-Uni[modifier | modifier le wikicode]

  • Royaume-Uni, sécurité : Sortant d'un bâtiment mis sous surveillance, Jean Charles Menezes, un électricien brésilien de 27 ans a été abattu de cinq balles dans la tête après une course-poursuite dans la station de métro Stockwell. Après enquête, il s'est avéré que Mr Menezes n'avait aucun lien avec les récents attentats de Londres. Sa seule erreur avait été de prendre la fuite lorsque la police a tentée de l'appréhender et également qu'il avait le style pakistanais (la nationalité de plusieurs des terroristes des attentats de Londres).

Espagne[modifier | modifier le wikicode]

  • Espagne, éducation : Le gouvernement espagnol de José Luis Rodriguez Zapatero a adopté le 22 juillet 2005, un projet de loi visant à rendre facultative l'éducation religieuse. Cette décision s'inscrit dans une volonté du gouvernement Zapatero de laïciser la société espagnole. L'enseignement de l'éducation religieuse devrait être obligatoirement présente dans les écoles, mais la présence des élèves à ces cours ne devra se faire que sur la base du volontariat. « La religion ne doit pas conditionner l'avenir des étudiants au moment de décider s'ils veulent devenir médecins, jardiniers ou mathématiciens » indiquait Maria Teresa Fernandez de la Vega, vice-présidente du gouvernement.

Cuba[modifier | modifier le wikicode]

  • Cuba, politique : Après avoir été arrêtées dans la matinée du 22 juillet 2005, trois opposants au régime castriste ont été relâchés le lendemain même, mais il en reste toujours plusieurs autres incarcérés.Elizardo Sanchez, de la Commission cubaine des droits de l'homme et de la réconciliation nationale (CCDHRN) a déclaré que toutes les personnes arrêtées l'ont été « de manière arbitraire, sans mandats, sans inculpations, et n'ont pas été autorisées à passer des coups de fil à leurs familles, qui ne savaient pas où elles se trouvaient ».

Niger[modifier | modifier le wikicode]

  • Niger, malnutrition : Selon les ONG présentent sur place, 150 000 enfants sur 800 000 sont menacés car en grave malnutrition. 2,5 millions de personnes ont un besoin urgent d'aide alimentaire selon le Programme alimentaire mondial (PAM), qui se charge déjà de fournir une aide à plus de 1 million d'habitants. L'ONU a déclaré que « le monde s'est tout à coup réveillé ». En une semaine, l'ONU a reçu 2,8 millions de dollars, ce qui fait un total de promesses de dons de 6,6 millions de dollars. Les pays européens ont quant à eux promis 10 millions de dollars, les différentes ONG et le gouvernement du Niger ont reçu pour leur parts 7,6 millions de dollars. Ce qui fait un total de 24,2 millions de dollars, alors que l'ONU avait fait une demande 30 millions.