Bourse : BASF lance une offre de rachat amicale sur Ciba

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La tour BASF à Ludwigshafen.

15 septembre 2008. – L'entreprise allemande BASF a annoncé lundi vouloir racheter le groupe de chimie bâlois Ciba pour un montant total de 6,1 milliards de francs d'ici à la fin du premier trimestre 2009[1].

Cet annonce fait suite à la signature dimanche d'un accord entre les deux entreprises au terme duquel BASF garantit le maintien des activités de recherche et développement ainsi que des sites de production à Bâle et offre 50 francs par action. Cette offre représente une prime de 32 % par rapport au cours de clôture de vendredi et, selon le communiqué, une plus-value de 64,3 % par rapport à la valeur moyenne de l'action au cours des deux derniers mois.

Dans le communiqué publié lundi matin[2], le conseil d'administration de Ciba conseille aux actionnaires d'accepter l'offre, qualifiée d' « honnête à un prix juste », et nécessaire « pour surmonter les défis croissants » du domaine de la chimie. Le président du groupe suisse, Armin Meyer, rappelle dans ce même communiqué que BASF est à la fois « client et fournisseur de Ciba depuis de nombreuses années » et connaît donc bien à la fois l'entreprise et ses méthodes de travail.

Pour être acceptée, l'offre du groupe allemand devra rassembler deux-tiers des droits de vote.

Références

  1. Communiqué de presse : ((en)) « Public tender offer by BASF for Ciba ». ciba, 15 septembre 2008.
  2. Communiqué de presse : ((en)) « BASF makes offer to acquire Ciba ». BASF, 9 septembre 2008.

Sources