Boeing annonce être en mesure de livrer son premier 787 à temps

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sortie de l'usine du Boeing 787, en 2007.

12 mars 2011. – Le concurrent de l'A350 XWB d'Airbus, le Boeing 787 Dreamliner[1], sera livré à temps, selon une annonce faite hier par le responsable de ce programme, Scott Fancher. En s'adressant à la presse au site Boeing de San Antonio, ce dernier a estimé qu'aucune annulation de commandes sur le 787 ne pouvait être attribuée aux retards de près de trois ans subis par le programme. « Les livraisons à nos premiers clients sont dans les délais pour le troisième trimestre », a-t-il déclaré. Mais tout l'échéancier initial souffre d'un retard d'environ cinq à sept mois comme pour Air Canada qui ne recevra ses cinq premiers 787 Dreamliner, initialement prévus pour le deuxième trimestre de 2013, qu'au quatrième trimestre de 2013 et au premier trimestre de 2014.

Le premier vol d'essai du Boeing 787 avait eu lieu en décembre 2009 alors qu'il était initialement prévu depuis 2007, mais il avait été reporté plusieurs fois à cause de problèmes techniques et de grèves. En février de cette année, l'avion effectuait son 1 000e vol officiel du programme, nouvelle étape pour la certification de l'avion par l'Agence européenne pour la sécurité aérienne (AESA) et par son homologue américaine la FAA[2].

Cet avion long-courrier, pouvant transporter jusqu'à 330 passagers, est fabriqué essentiellement avec des matériaux composites, plus légers que l'aluminium. Sa masse réduite lui permet de consommer moins de carburant. Environ 840 exemplaires du Dreamliner ont été commandés. Peu après 17 h 30 GMT, le titre Boeing gagnait 0,38 % à 71,56 dollars, à la Bourse de New York.

Notes

Voir aussi

Sources