Bercy veut plus de mobilité de la part des chômeurs

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

12 septembre 2005. – Le ministre français de l'économie, Thierry Breton a annoncé dans Le Parisien que les chômeurs titulaires des minima sociaux qui acceptent un travail à plus de 150 kilomètres de leur domicile bénéficieront d'aides de la part de l'État.

Aussi a-t-il annoncé une baisse d'impôts pour les imposables et une subvention pour les non-imposables à la hauteur de 1 500 euros « Ceux qui sont imposables bénéficieront d'un crédit d'impôt de 1 500 euros et les non-imposables d'un chèque de 1 500 euros versé par le Trésor public, précise Thierry Breton. Cela les aidera à couvrir les frais de réinstallation ». Ces mesures ne concernent que les chômeurs prenant un travail pendant plus de six mois, et ce entre le 1er juillet 2005 et le 31 décembre 2007.

De plus, les propriétaires quittant leur logement pour raisons professionnelles auront des impôts sur leur loyer revus à la baisse. Bercy espère ainsi « permettre de renforcer la mobilité dans notre pays » pour s'inscrire dans la politique actuelle de baisse du chômage.

Sources