Aulnay-sous-Bois : les conducteurs de bus exercent leur droit de retrait à la suite d'une agression

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Les conducteurs des TRA ont décidé d'exercer leur droit de retrait à la suite d'une agression.

10 mai 2010. – Les conducteurs de bus des Transports Rapides Automobiles (TRA), réseau de bus de Seine-Saint-Denis, ont décidé d'exercer leur droit de retrait à la suite d'une agression perpétrée à l'encontre de l'une de leurs collègues dimanche 9 mai dans la soirée.

Zahir Mehdid, délégué UNSA, a déclaré à l'AFP qu'il était « inconcevable de reprendre le travail dans ces conditions ». Des négociations sont en cours entre les salariés et la direction des TRA.

L'agression a eu lieu dimanche soir vers 20 heures, à Aulnay-sous-Bois. Trois jeunes filles ont attaqué la conductrice d'un bus qui refusait d'arrêter son véhicule entre deux arrêts. La victime a été hospitalisée pour une courte durée avant de rentrer chez elle. Les trois mineures ont été interpellées dans la matinée.

Sources


  • Page
  • Page France de Wikinews « France »
  • de Wikinews.