Attentats meurtriers à Bagdad

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

14 septembre 2005. – Une série d'attaques meurtrières a fait plus de cent cinquante morts ces dernières heures à Bagdad. La nébuleuse Al-Quaida et plus précisément son membre Les lions de l'unité de Dieu ont revendiqué les onze attentats suicides, les plus meurtriers depuis le début de l'année.

Le premier kamikaze a d'abord attiré des demandeurs d'emplois vers lui, avant de se faire exploser tuant exclusivement des civils. Les autres attentats sont venus grossir le nombre des victimes d'heure en heure.

Le groupe explique ses attentats sanglants comme une « vengeance [pour] les sunnites de Tall Afar ». Les forces armées avaient en effet débuté la semaine dernière une grande offensive sur Tall Afar où des insurgés se retranchaient.

Mais l'attaque visait en vérité les chiites comme l'a encore répété le groupe d'Al-Zarqaoui qui veut mener une guerre contre les « mauvais musulmans ». C'est une véritable guerre civile qui pourrait se déclarer, des exactions contre des sunnites de la part des forces de police (majoritairement chiite) ont déjà été rapportées.

Les groupes terroristes ont annoncé une recrudescence avant le référendum sur la Constitution irakienne, qu'Al-Quaida veut à tout prix empêcher.

Sources