Attentats en Irak : les services de sécurité mis en état d'alerte

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte de l'Irak.

26 octobre 2009. – Les services de sécurité irakiens ont été mis lundi en état d'alerte à la suite des explosions meurtrières qui se sont produites dimanche au centre de Bagdad, annoncent les médias locaux.

Les attentats dans la capitale irakienne ont tué 147 personnes et blessé 721 autres.

Le président américain Barack Obama et le chef de la diplomatie britannique David Miliband ont condamné ces explosions de dimanche. M. Obama a présenté ses condoléances par téléphone au premier ministre et au président irakien.

Les explosions sont survenues près de la chancellerie du gouverneur de Bagdad et quelques minutes plus tard près du ministère de la Justice. Selon les données préliminaires, il s'agit d'un attentat-suicide. Les explosifs se trouvaient dans les voitures garées près des immeubles, a rapporté la télévision irakienne d'État.

Aucun groupe terroriste n'a pour le moment revendiqué les attentats.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Attentats en Irak : les services de sécurité mis en état d'alerte » datée du 26 octobre 2009.

Sources


  • Page Irak de Wikinews Page « Irak » de Wikinews. L'actualité irakienne dans le monde.